Ecomnews - Adds
Côte d'azur : Le Totem de la French Tech s'installe à Nice
Par Sanya Maignal publié le 12 FEVR 2020 à 09:41
Près de 300 start-up azuréennes évoluant sur quatre territoires des Alpes-Maritimes se retrouvent pour la première fois au même endroit au Totem de la French Tech Côte d'Azur, tous main dans la main pour évoluer et travailler ensemble.

Ils étaient venus de Sophia-Antipolis - Telecom Valley -, de Cannes is UP, de Grasse – le Club des entrepreneurs, rejoindre leurs homologues de Nice Start(s)Up pour l'ouverture du Bâtiment Totem French Tech Côte d’Azur qui n'est rien d'autre que la première pierre du Quartier French Tech.

Un moment historique pour Christian Estrosi qui a souhaité l'installation du Totem dans le quartier de Notre Dame :

« Le centre ville est l'endroit idéal pour installer les jeunes entrepreneurs et l'innovation au centre ville ». C'est la reconquête de ce quartier dégradé qui recommence à vivre.

« En installant le Totem en centre ville, dans un quartier qui a besoin de se (re)développer on a une bonne association entre l'innovation, la technologie et la racine de la cité », précise de son côté Jean-Pierre Savarino.

Tous ensemble, main dans la main

Si la French Tech fut labelisée comme Capitale, il y a un an et demi, c'est seulement maintenant que les quatre territoires commenceront à exister ensemble et unis au niveau de l'ensemble du territoire français.

« Ce qui est important pour nous, c'est que toutes les french-tech du territoire se retrouvent ensemble et travaillent en collectif, se réjouit Jean-Pierre Savarino, Président de la CCI qui est à l'origine de ce rapprochement. C'est certainement le plus efficace pour le développement. »

?id=16KT7JLLmcnsX6nmWGslUfVA9mbCkSLK

« Nous sommes entrain d'assister à la naissance d'une génération d'entrepreneurs qui sera nécessaire à apporter l'économie dans les années qui viennent, souligne fièrement Cédric Messina, co-Président avec Eric Léandri de l’association Capitale French Tech Côte d’Azur. Pour la première fois on a notre lieu de vie où nous allons essayer de bâtir les entrepreneurs de demain accompagnés par la CCI, l'UPE et les autres organismes. Pour la première fois on est tous la main dans la main à tirer le niveau des entreprises vers le haut et porter cet éco-systeme. »

Plus d'une centaine de membres de la French Tech Cote d'Azur viennent de Sophia Antipolis, quatre-vingt sont niçoises, une quarantaine viennent de Cannes et une cinquantaine se développent à Grasse.

Du tremplin à l'incubateur

Comme l'idée est de pouvoir internationaliser au maximum les start-up et les aider à développer leur marché, les choses se mettent en place rapidement.

Fin mars, le Totem va servir à rassembler tous les service publics pour aider les start-up à avoir des accès privilégiés, d'accompagnement pour les talents, pour les financement ou encore des accès aux marchés. Un lieu du networking des workshop et des création et réalisation de programmes.

La stratégie french-tech tremplin a été déjà lancée.

Sur 33 candidatures 12 projets ont été retenus, le critère principal était l'insertion sociale : aller chercher les talents là où on n'a pas l'habitude de les trouver.

Les candidats dont les projets ont été choisis participent à la formation, bénéficieront de toute une série d'action pour les aider à mettre en place leur projet. Ensuite, ils rentreront en incubation, leur avenir sera lancé... dans ce quartier qui recommence à vivre, où les commerces et l'avenue Jean Médécin sont à quelques pas, une crèche, une école primaire, une salle de sport, tout pour faciliter le travail et attirer les jeunes entrepreneurs.

?id=7vKmpfiXNUXCsYSNDixaKXFGGN8U2iWM

Ecomnews - Adds