Ecomnews - Adds
Covid-19 Gironde : La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) se mobilise pour assurer la continuité de ses missions pour les personnes en situation de handicap
Par Denys Bédarride publié le 28 MARS 2020 à 08:00
Depuis le début de la crise sanitaire du COVID-19 en France, Jean-Luc Gleyze, le président du Département de la Gironde et de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), a activé le plan de continuité d’activité de la MDPH, afin de poursuivre ses missions essentielles auprès des personnes en situation de handicap. Quelle est la situation ?

A ce titre, une cellule de gestion de crise a été mise en place dans une logique partenariale, associant les élus départementaux et les services concernés, en lien étroit avec l’État, l’Éducation nationale, l'Agence Régionale de Santé, la Caisse d’Allocations Familiales de la Gironde et la Mutualité Sociale Agricole.

Jean-Luc Gleyze, président du Département de la Gironde, Edith Moncoucut, vice-présidente chargée de l’autonomie, du handicap et de la politique de l’âge, et Sébastien Saint-Pasteur, président de la commission politique du handicap et de l’inclusion, s'associent pour saluer la qualité de ce travail partenarial, et la mobilisation exceptionnelle des agents du Département et de la MDPH, pour garantir la qualité des services auprès des personnes en situation de handicap dans ce contexte particulier.

La MDPH s’adapte pour assurer l’accueil, répondre aux situations d’urgences et accompagner au mieux les personnes en situation de handicap

Les changements d'habitudes et le climat parfois anxiogène que créent la crise sanitaire et le confinement peuvent être particulièrement déstabilisants pour un certain nombre de personnes en situation de handicap.

L'accueil physique de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) étant fermé depuis le lundi 16 mars pour des raisons de sécurité sanitaire, la Plateforme Accueil Autonomie est pleinement mobilisée et reste opérationnelle pour accompagner les usagers, leur entourage et les professionnels intervenant auprès d’eux.

Elle est accessible au 05 56 99 66 99, ainsi que par mail à accueil-autonomie@gironde.fr. Les horaires de la plateforme téléphonique ont été étendus du lundi au jeudi de 9h à 17h15, et le vendredi de 9h à 16h30.

La MDPH s’est mise en capacité de répondre à toutes les demandes de prise en charge, en mobilisant une Prestation de Compensation du Handicap (PCH) d’urgence.

En lien avec les établissements sanitaires et médico-sociaux, les psychologues du Département et de la MDPH sont également pleinement mobilisés en soutien des aidants des personnes âgées et en situation de handicap.

Les mesures d’urgence prises pour assurer la continuité de l'instruction, de l'évaluation des dossiers et des recours

En lien avec les organismes payeurs (Caisse d’Allocations Familiales et Mutualité Sociale Agricole), l’instruction et le versement des prestations (AAH, AEEH) continuent à être effectués normalement. Il en va de même pour la PCH avec le Département.

Pour éviter toute rupture de prise en charge, des dispositions ont été prises pour que l’ensemble des droits à prestations arrivant à échéance prochainement, soient prolongées de manière automatique, pour une durée de six mois, sans besoin de produire des pièces complémentaires.

Les visites à domicile sont remplacées par une évaluation de la situation des personnes par entretien téléphonique, notamment pour les demandes de prestation de compensation du handicap (PCH).

La Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) a suspendu les auditions, les décisions prises seront maintenues. Les personnes concernées peuvent effectuer un recours contre cette décision. La MDPH examine et prend les décisions concernant les recours.

La MDPH poursuit l’instruction des dossiers pour préparer les mois à venir

La MDPH poursuit l’instruction des dossiers, notamment pour préparer au mieux la rentrée scolaire. L’envoi des notifications liées à la scolarité des enfants sera effectué auprès de l'Education Nationale.

Par ailleurs, toutes les notifications d’accord des cartes mobilité inclusion (carte invalidité, carte priorité et carte de stationnement) continueront à être communiquées à l’Imprimerie Nationale.

La simplification est de mise pour l'instruction des dossiers : pas de demandes de documents complémentaires et prolongation des droits.

Ecomnews - Adds