Ecomnews - Adds
A destination des Entreprises : Quels sont les avantages de la voiture 100% électrique ?
Par Fiona Urbain publié le 17 DEC 2018 à 11:00
Comment intégrer des véhicules électriques dans les parcs automobiles des entreprises ? Quels sont les avantages fiscaux ? Exemple avec la concession Jaguar de Montpellier et la toute nouvelle Jaguar I-Pace. Avis d'expert.

Augmentation du diesel, transition écologique, nouvelles mobilités, progrès de la technologie… Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à envisager d’équiper leur flotte de véhicules hybrides ou 100% électriques.

Selon les chiffres de l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise (juillet 2018), en France, toutes les tailles d’entreprises envisagent d’intégrer dans leurs flottes des énergies alternatives dans les trois prochaines années (41 %), notamment des hybrides (30 %) et des véhicules électriques (26 %). Les très grandes entreprises sont toutefois les plus proactives en matière de solutions alternatives (75 %) que celles de moyenne taille (31 %).

En France, sur les dix derniers mois, le diesel a chuté de 3,4%, l’essence a grimpé de 43,8%, l’électrique a bondi de 35,3%, tout comme les hybrides, avec + 44,7%.

Sur le seul mois d’octobre, l’OVE a repéré une hausse des mises à la route de véhicules électriques (VE) de près de 39% (1 810 cartes grises) et des hybrides de plus de 46% (2 489).

?id=kPjZ6uK6Y8UAgYcCSTDpRcK2mI83riL4

Image de marque, rentabilité et avantages fiscaux

Tous les constructeurs se sont donc mis à l’électrique. Par exemple, Jaguar a lancé sa première voiture 100% électrique : l’I-Pace qui offre une autonomie de 470 km. Avec ses 400 chevaux, elle peut atteindre 100 km/h en 4,8 secondes.

Selon Mikael Beltran-Buj, conseiller-vente à la concession Jaguar de Montpellier l’avantage d’équiper sa société d’une toute nouvelle I-Pace : « c’est d’abord l’image de marque, avec un véhicule doté d’un très haut niveau de technologie et surtout zéro pollution ».

Les véhicules électriques, dont les émissions sont inférieures à 60 g de CO2/km, bénéficient d’une exonération totale de la TVS. Alors que cette dernière représente un coût de 3 500 à 4 000 euros par an pour un véhicule diesel.

Le bonus écologique est de 6 000 euros pour un véhicule électrique alors qu’il faut compter entre 8 000 à 10 500 euros de malus pour un diesel. Soit 16 000 euros d’écart de taxes.

Dans l’Hérault, la carte grise pour les véhicules 100% électrique est gratuite (à peu près 650 euros d’économies).

Enfin, pour l’achat d’une I-Pace, les sociétés peuvent amortir jusqu’à 56 000 euros (plafond d’amortissement déductible : 30 000 euros + montant amortissable de la batterie : 26 000 euros). Le plafond est à 9 900 euros pour un diesel.

« Quand les commerciaux roulent au diesel dans un véhicule qui consomme 8L/100km, ils parcourent en moyenne 700 kilomètres avec un plein, soit 85 à 90 euros. Avec un I-Pace, 700 kilomètres reviennent à 17 ou 18 euros, c’est un gain de 2 500 euros sur une année à 25 000 kilomètres » explique Mikael Beltran-Buj.

Depuis début septembre, date de sortie du Jaguar I-Pace, la concession a déjà reçu 10 commandes, pour la plupart des entreprises.

?id=yeaSCzUxNx0gi2uxOeuUokW49ZBIkQl1

Ecomnews - Adds