Ecomnews - Adds
Comment l’Europe aide les PME françaises avec le plan Juncker ?
Par Fiona Urbain publié le 30 JUIL 2018 à 09:00
Quel bilan tirer du plan Juncker lancé en 2015 pour répondre au choc de la crise financière ? Interviews d’Ambroise Fayolle, vice-Président de la BEI (Banque Européenne d’Investissement) et de Nathalie Loiseau, Ministre en charge des Affaires Européennes en direct de Montpellier.

Le bilan du plan d’investissement Juncker, lancé en 2015 pour relancer l’industrie en Europe, révèle que la France est le premier bénéficiaire de ce vaste programme dédié aux projets industriels innovants des entreprises de l’Union européenne.

En trois ans, il a mobilisé, via la Banque européenne d'investissement 335 milliards d’euros, soit plus que l'objectif de départ de 315 milliards. Il a permis d'accroître le PIB européen de 0,6 %.

« Ce plan a convaincu tout le monde. Nous avons retrouvé le niveau d’investissement européen d’avant la crise et nous sommes en train de le dépasser. On redonne de l’énergie au tissu économique européen » a expliqué Nathalie Loiseau, Ministre en charge des Affaires Européennes

144 projets français ont été sélectionnés, mobilisant 10 milliards d’euros de prêts de la BEI et 50 milliards d'euros d’investissements additionnels. Trois secteurs ont été privilégiés : la transition énergétique (32%), l’innovation (32%) et le numérique (15%).

Le Conseil européen et le Parlement européen ont convenu de prolonger la durée du plan et d'accroître sa capacité pour atteindre les 500 milliards d'euros d'ici à la fin de 2020.

?id=BNpM02Qw0QkhNEngwPMGoF7AbqBCXpys

Ecomnews - Adds