Ecomnews - Adds
Gel des surfaces agricoles : La CoVe réagit pour soutenir les agriculteurs
Par Denys Bédarride publié le 15 AVR 2021 à 10:07
Le territoire de la CoVe, comme d’autres en France, a connu ses derniers jours des épisodes de gel inédits. Avec 40 % de la surface consacrée à l’agriculture, l’impact a été très important sur de nombreuses exploitations arboricoles, viticoles et maraichères aux quatre coins de la CoVe.

Aussi, des Maires des communes touchées ont questionné la CoVe sur les démarches que la commune peut réaliser pour permettre ensuite aux agriculteurs de prétendre aux différents dispositifs d’aides mis en place, par la Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur ou l’Etat.

La mairie doit adresser un courrier au Préfet de Vaucluse avec copies à la Direction Départementale des Territoires - service agriculture, à la Chambre d’agriculture et à FranceAgriMer demandant le classement de la commune en Zone sinistrée au titre des calamités agricoles.

La commune centralise ensuite alors les « déclarations de pertes de récoltes » des exploitations de son territoire pour les transmettre de manière groupée aux services de l’Etat : sdif.vaucluse@dgfip.finances.gouv.fr et ddt-iac@vaucluse.gouv.fr

La Région Sud Provence Alpes Côte d’Azur a quant à elle débloqué une aide d’urgence qui peut être sollicitée par les exploitants agricoles concernés par un premier signalement mail à : serviceagri@maregionsud.fr.

« En qualité de présidente, j’adresse ces jours un courrier au préfet de Vaucluse ainsi qu’aux parlementaires pour leur demander d’examiner -avec la plus grande attention et célérité- les requêtes qui émaneraient de nos agriculteurs et de relayer au sein des instances nationales l’indispensable soutien au secteur agricole, dans ce contexte de catastrophe climatique qui s’ajoute au contexte économique déjà fortement impactant pour l’ensemble des secteurs d’activité. « a indiqué Jacqueline Bouyac.

Enfin, le 21 avril, la Présidente, accompagnée de Jérôme Bouletin, 1er vice-président, se rendra sur 3 exploitations du territoire (viticole, arboricole et maraîchère) pour manifester son soutien à ces agriculteurs « qui oeuvrent sans relâche pour proposer les produits d’exception qui font la renommée de notre terroir. «

Ecomnews - Adds