Ecomnews - Adds
Hydrogène : Comment le réseau des CCI se mobilise pour cette filière, notamment en Provence Alpes Côte d’Azur ?
Par Denys Bédarride publié le 21 JAN 2021 à 15:11
Si la transition écologique est un pilier de la relance, la filière hydrogène est le socle sur lequel bâtir une industrie innovante et responsable selon les experts. Le réseau CCI, engagé pour le développement de cette énergie propre en région, influe aussi au niveau national. Daniel Margot président de la CCI des Alpes-de-Haute-Provence, et Hervé Moine, directeur grands projets de la CCI du Var, nous expliquent comment.

Question : Daniel Margot, vous animez le groupe de travail CCI France dédié à l’hydrogène, dans le but de structurer les projets de développement de cette filière portés par les CCI. Quels enjeux avez-vous identifiés sur notre territoire régional à porter à la connaissance du réseau national ?

Daniel Margot : « En premier lieu, je souhaite préciser que la mission confiée à notre groupe de travail par Pierre Goguet, président de CCI France, est très large et vise principalement à identifier les différentes formes que peut revêtit l’implication du réseau CCI pour contribuer efficacement à la structuration et au développement de la filière hydrogène vert qui constitue, par excellence, l’énergie propre de demain.

Qu’il s’agisse notamment des secteurs des transports et de l’industrie, la production et l’utilisation d’hydrogène décarboné vont révolutionner leur mode de fonctionnement. Les CCI doivent s’engager pour accompagner et accélérer ce mouvement qui va donner un nouvel élan à la dynamique économique de notre pays. D’ailleurs, l’Etat attend que nous dressions l’inventaire des freins de toutes sortes (juridiques technologiques, financiers) qui entravent les initiatives portées par les opérateurs publics et privés et que nous proposions des solutions appropriées pour éliminer ces obstacles.

Concernant les enjeux territoriaux à l’échelle de Provence-Alpes-Côte d'Azur, nous avons, avec Hynovar et Hy-Green, des projets d’envergure dont la concrétisation permettra à notre belle région de bénéficier d’une croissance verte durable, créatrice d’emplois compatibles avec la préservation de notre environnement : notre ressource majeure. La responsabilité que j’assume au sein de CCI France permet de donner une visibilité hexagonale à ces deux projets qui sont aujourd’hui dans les écrans radars du Gouvernement puisqu’effectivement, notre groupe de travail, par l’intermédiaire de Pierre Goguet et moi-même, échange régulièrement avec la ministre Agnès Pannier-Runacher sur la manière d’exploiter le potentiel dont dispose la France en ce domaine. »

Question : Hervé Moine, vous contribuez aux travaux de l'association France Hydrogène, Quelles sont vos missions, notamment en tant que pilote du projet Hynovar, au sein de cette structure fédérant les acteurs mobilisés pour ces solutions décarbonées ?

Hervé Moine : « La CCI du Var est membre de France Hydrogène depuis déjà 3 ans, une singularité consulaire. Nous avons d’ailleurs coorganisé en 2019 les journées Hydrogène dans les territoires en tandem avec la Métropole Aix-Marseille-Provence. Les adhérents de l'association sont, à date, massivement issus de l’industrie, de grands groupes ou de collectivités bucco-rhodaniennes. Nous avons donc identifié l’impérieuse nécessité d’y apporter la représentation des autres territoires, des porteurs de projets de TPE très dynamiques et innovantes qui ne peuvent pas se permettre d’adhérer.

Nous apportons aussi une fine connaissance du potentiel de nos bassins d’emploi, avec notre approche de "tiers de croissance" garant de l’intérêt général. Cette mission nous a été confiée par le président de la CCI du Var, Jacques Bianchi, et par le directeur général de la CCI Provence-Alpes-Côte d'Azur, Stéphane Gueydon, pour le compte des 7 CCI territoriales.

Par ailleurs, nous adhérons de longue date au pôle de compétitivité Capénergies et de son club Hydrogène, à qui nous avons confié quelques prestations d’accompagnement. Nous avons l’habitude de travailler ensemble : il était donc naturel que nous nous positionnions, Katia Bizat, responsable promotion d'Hynovar, et moi-même, comme parties prenantes d’une "task force "stratégique et opérationnelle aux côtés de notre collègue Anne-Marie Pérez, directrice générale de Capénergies et déléguée régionale de France Hydrogène.

Au-delà des enjeux déjà évoqués par Daniel Margot, nous avons la volonté de construire très rapidement les premières formations et de promouvoir de manière pédagogique la filière et ses spécificités régionales. Notre territoire est à l’origine de nombreuses innovations industrielles concrètes : nous devons et allons le faire savoir ! Ceci, en lien avec le groupe de travail CCI France auquel nous contribuons.

Enfin, les projets que nous menons dans le Var autour du méta-programme Hynovar sont autant de cas concrets riches d’expériences à analyser pour nourrir les travaux et identifier les besoins et leviers à inventer ou consolider. Il y a tout à faire et la promesse est forte. Nous entendons être à la hauteur de ces enjeux d’avenir. Nous sommes très fiers d’être des pionniers et de renouer avec les missions historiques de nos belles institutions consulaires. »

Source : CCI Provence Alpes Côte d’Azur www.paca.cci.fr

Ecomnews - Adds