Ecomnews - Adds
2ème Conseil territorial de Gironde : Quels enjeux pour le Médoc ?
Par Guillaume Ptack publié le 22 MAI 2018 à 13:00
Talais, commune médocaine de 721 habitants, accueillait le 17 mai le deuxième conseil de territoire de l'année 2018. Une occasion pour les participants de dresser un bilan provisoire de la mise en place du pacte territorial, et de proposer des projets à même de répondre aux défis spécifiques du Médoc : Désenclavement, promotion d'initiatives économiques, maîtrise de l'espace. Interview de Jean-Luc Gleyze conseiller départemental du canton et président du Département.

Territoire “péninsule” vaste mais à faible densité de population, le Médoc est un espace contrasté. Fort d'un patrimoine naturel exceptionnel, organisé autour du littoral forestier et de l'estuaire viticole, on y trouve une variété de filières économiques en pleine mutation : agriculture, viticulture, sylviculture, tourisme....

Il bénéficie aussi de la présence d'un riche tissu associatif, et enregistre le plus grand nombre de créations de PME/TPE de Gironde. Cependant, il souffre d'un enclavement inhérent à sa position géographique et de réelles situations de précarité et de fragilité sociale.

Le pacte territorial a donc défini quatre enjeux majeurs : rompre l'isolement géographique, renforcer la cohésion sociale et la coopération entre les acteurs locaux, maîtriser l'espace et promouvoir le Médoc comme territoire d'initiatives économiques, sociales et culturelles.

?id=QOThBSxc82Jfr1ez8JQ1ZF3GoEq5YuGU

Une “Mission Médoc” pour appuyer l'action du Département

Pour se faire, le Département a mis en place une “mission Médoc” visant à appuyer son action sur l'ensemble des projets portés par la collectivité territoriale et par les acteurs locaux.

L'élue référente de la mission, Pascale Got, assurera la liaison avec les partenaires locaux. Premier signe tangible de sa mise en place : la signature le 28 juin prochain d'un contrat entre le Département et la ville de Lesparre pour appuyer le développement économique de la ville, avec notamment la création d'un stade nautique, projet bénéficiant d'un accompagnement financier et technique du Département.

Le Médoc est pour le moment le seul territoire à bénéficier d'une mission spécifique. Si l'expérimentation s'avère concluante, elle pourra être tranposée à d'autres territoires. Afin de poursuivre le désenclavement du territoire, le Département s'est également engagé à poursuivre la mise à 2x2 voies ou l'élargissement de portions de la route départementale D1215 reliant le Médoc à la métropole bordelaise.

Redynamiser les bourgs et désenclaver le territoire

Mais le renforcement de l'attractivité territoriale passe aussi par la redynamisation des bourgs : dans ce but, le département entend accompagner les politiques locales de l'habitat, la construction et l'amélioration de projets habitat-logement.

Parmi les ateliers de la journée, l'un portait ainsi sur le permis de louer : Dispositif prévu par la loi Alur et récemment mis en place par les communes de Pauillac et Lesparre, celui-ci prévoit que tout propriétaire qui souhaite relouer son logement doit demander un permis auprès de la commune, celle-ci effectuant une visite du logement pour s'assurer qu'il réponde aux normes d'habitabilité.

L'objectif est de lutter contre l'habitat indigne et les problèmes d'insalubrité ou de péril, et également de développer l'offre locative sur le territoire, explique François Molierac, animateur de l'atelier. Les échanges d'aujourd'hui ont été très constructifs, et l'on espère que le dispositif pourra à terme se généraliser à l'ensemble du territoire.”
Ecomnews - Adds