Ecomnews - Adds
Montpellier : L’ICM à la pointe de la chirurgie du rectum assistée par robot. Reportage exclusif au coeur du bloc opératoire
Par Fiona Urbain publié le 14 AVR 2021 à 09:46
L’Institut du Cancer de Montpellier est un des établissements précurseurs pour la chirurgie robotique des cancers du rectum. En 2020, l’ICM a été classé 1er dans le classement du Point pour la chirurgie du rectum. Ecomnews vous ouvre les portes du bloc opératoire avec le professeur Philippe Rouanet, coordinateur du département de chirurgie de l’ICM.

La chirurgie est une composante majeure du traitement de nombreux cancers. De sa qualité et de sa précision dépend le pronostic ultérieur de la maladie.

Avec son plateau technique de très haut niveau (Robot Da Vinci,…), l’expertise de son équipe de chirurgiens et la prédominance de la recherche et l’innovation, l’Institut du Cancer de Montpellier est aujourd’hui un acteur majeur de la chirurgie oncologique au niveau national et européen.

La chirurgie robotique : une innovation majeure

L’ICM est un des établissements précurseurs pour la chirurgie robotique des cancers du rectum.

Dès 2012, l’équipe chirurgicale s’est dotée du robot chirurgical « Da Vinci » (Intuitive Surgical) qui permet d’opérer les cancers colorectaux en 3 dimensions. Le système chirurgical Da Vinci constitue une main plus agile et précise pour le praticien, afin de réaliser des opérations plus complexes, avec une sécurité maximum.

?id=zONpSJZuwBbazJPkkXAbcYuJGofvzbY9

Les avantages pour les patients et chirurgiens sont nombreux :

  • récupération postopératoire et réinsertion professionnelle plus rapide,
  • diminution de la douleur postopératoire,
  • diminution de la rançon cicatricielle,
  • pertes sanguines moindres,
  • reprise du transit plus précoce,
  • diminution de la durée d’hospitalisation
  • vision plus précise en 3 dimensions,
  • meilleure ergonomie dans la gestuelle chirurgicale (position assise du chirurgien, articulation du bras robotique à 360 degrés), permettant d’augmenter la précision chirurgicale.

« L’assistance robotique accroît la dextérité du chirurgien, mais ne transforme pas le lien avec le patient » précise le Pr Philippe Rouanet.

L’activité en chirurgie robotique rectale a fait de l’ICM le 1er centre français en nombre de patients opérés par cette technique, soit 1 205 patients et lui a permis de devenir un centre de référence européen. Il se situe, également, au 4ème rang mondial pour les interventions du cancer du rectum réalisées avec le robot.

?id=t67AXtniZC3SPyuh8kI28agAW1vR3RbI

La recherche en soutien de l’innovation médicale

Sous l’impulsion du Pr Philippe Rouanet, l’ICM devenu expert et référent dans le domaine de la chirurgie rectale, a investi le champ de la recherche, tant au niveau national qu’international.

L’ICM a été sélectionné pour assurer la promotion et la coordination de l’essai clinique multicentrique européen RESET (Rectal Surgical Evaluation Trial).

« L’ambition de cette étude est de favoriser le développement des connaissances de chaque technique chirurgicale dans des cancers du rectum afin de définir la meilleure technique pour la population définie de patients » souligne le Pr Philippe Rouanet.

Lancé début octobre 2018, RESET concerne 55 centres répartis dans 12 pays européens et inclura 1 300 patients sur 2 ans répartis en 4 cohortes.

Le cancer colorectal est en France le 3ème cancer par sa fréquence ; il est aussi le 2ème cancer le plus meurtrier, alors que détecté tôt, grâce au dépistage, il guérit dans 9 cas sur 10.

?id=JRYwiQJDZCl5rFbuRZoGLt0al1F1gdQO

Ecomnews - Adds