Ecomnews - Adds
Occitanie : Quelle est la situation économique de la région ? Analyse
Par Denys Bédarride publié le 28 JAN 2021 à 09:15
Démographie, niveau de vie, PIB, niveau d’éducation, voici la situation de la région Occitanie à travers l’analyse de l’INSEE.

Démographie : La population augmente en moyenne deux fois plus vite en Occitanie qu’en France

Au 1er janvier 2017, 5 845 100 personnes habitent en Occitanie. Avec une croissance de 0,8 % par an entre 2012 et 2017, l’Occitanie est la seconde région de métropole où la population augmente le plus vite. Ce dynamisme démographique est surtout porté par les migrations (+ 0,7 % par an sur la période), la contribution du solde naturel s’élevant à hauteur de 0,1 %. La fécondité est relativement faible en Occitanie, tandis que le vieillissement y est marqué.

Niveau de vie médian et pauvreté : Un niveau de vie dans la région inférieur à celui de la France

Le niveau de vie médian de la population en Occitanie s'élève à 20 180 euros annuels. Il est inférieur au niveau de vie médian en France et se classe en 3e position des revenus de France métropolitaine les plus faibles, derrière les Hauts-de-France et la Corse. Le niveau de vie médian en Haute-Garonne dépasse 22 000 euros, soit 4 000 euros de plus que dans l'Aude.

La pauvreté est très présente en Occitanie : le taux de pauvreté (16,8 % en 2017) place la région au 4e rang des régions de métropole, après la Corse, les Hauts-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le taux de pauvreté reste bas en Haute-Garonne (12,9 %) mais proche de 21 % dans l'Aude et les Pyrénées-Orientales.

Produit intérieur brut : L’Occitanie, 4ᵉ région de France la plus créatrice de richesse

Avec un produit intérieur brut (PIB) de 159 milliards d’euros en 2015, l’Occitanie est la 4e région métropolitaine la plus créatrice de richesse. Elle est devancée par l’Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et la Nouvelle-Aquitaine. En corrigeant l'effet taille de la région, le PIB par habitant et par emploi de l'Occitanie est assez proche de celui de la France métropolitaine hors Île-de-France.

Niveau d’éducation : Une proportion importante de diplômés du supérieur en Occitanie

Près d’un habitant sur deux, âgé de 15 ans ou plus et non scolarisé, possède au minimum un diplôme de niveau bac en Occitanie. Si la région abrite une proportion importante de diplômés du supérieur, les disparités sont fortes entre les départements : de 42 % en Haute-Garonne à 24 % dans l'Aude, le Tarn-et-Garonne et l’Ariège.

?id=av03xRkm84qeJcSyZVcaxQV62LtYARLV

Emploi total : 2,3 millions d’emplois en Occitanie

Avec 2,3 millions d’emplois en 2018, l’Occitanie fait partie des régions métropolitaines où l’évolution de l’emploi est la plus forte entre 2017 et 2018, après l’Île-de-France et à égalité avec Provence-Alpes-Côte d’Azur (+ 1,1 %).

Dans la région, 80 % des emplois relèvent du secteur tertiaire. Cette proportion atteint même 85 % dans le département de l’Hérault. Le Lot, l’Aveyron et l’Ariège sont les départements les plus industriels de la région, le Gers le plus agricole.

Activité et chômage : 73 % d’actifs (en emploi ou non) et 27 % d’inactifs en Occitanie

L’Occitanie est la deuxième région de métropole la plus touchée par le chômage, après les Hauts-de-France. En 2019, le taux de chômage s’établit à 10,0 % de la population active régionale, soit 1,6 point de plus qu’en moyenne en France.

Mais sa répartition est très inégale sur le territoire : trois départements d'Occitanie ont les taux de chômage les plus élevés de France métropolitaine (Pyrénées-Orientales, Hérault, Gard), alors que la Lozère a l'un des plus faibles.

Source INSEE

?id=95fs6FAM6l8goB6FnFjjyD2TrV5vG8Io

Ecomnews - Adds