Ecomnews - Adds
Le Parc Gérard Bruyère de Baillargues en stand-by. Réaction du Maire
Par Rédaction publié le 19 JUIL 2017 à 15:01
Nouveau contre-temps pour le parc multiglisse Gérard Bruyère. La Ville de Baillargues doit, à nouveau, plaider ce dossier. Huit ans après le démarrage du projet, les travaux ont été interrompus par cet énième recours. Le plan d’eau de 6 hectares a en effet déjà été creusé. Réaction du maire, Jean-Luc Meissonnier : " Le Parc se fera "

Le bassin d’écrêtement des crues n’existait pas avant : le lac aura une double fonction : bassin de loisirs mais aussi bassin d’écrêtement des crues en amont.

C’est la qualification juridique de l’ouvrage hydraulique qui pose problème, celui-ci ayant été déclaré comme un barrage et requalifié, en appel, comme une digue. Cette nouvelle qualification oblige les financeurs a réaliser une étude complémentaire (étude de danger) qui n’aurait pas été nécessaire si la classification de barrage proposée par les services de l’Etat avait été retenue. Une nouvelle étape administrative va retarder, une fois de plus, l’avancement des travaux.

Depuis 2001, les opposants tentent de faire échouer le projet. Ce parc multiglisse a pourtant de nombreux adeptes : la Métropole, la Région et le Ministère de la jeunesse et des sports. Ce plan d’eau permettrait la pratique du wakeboard en eau douce dix mois dans l’année mais aussi de nombreux sports de glisse pour devenir un spot d'entrainement mondial.

La zone de loisirs ne sera pas réservée uniquement aux riders, elle accueillera également enfants et familles. Objectif pour la Ville et la Région : rayonner au niveau national et européen.

Repères :

Travaux : 14 millions d’euros

Financeurs : Montpellier Méditerranée Métropole, la Région Occitanie, Le Ministère de la Jeunesse et des Sports.

Soutien : Fédération Française de Ski Nautique de Wakeboard. L’équipe de France de ski nautique viendra s’entraîner à Baillargues huit jours par an.

Parc-baillargues droit de reponse

Ecomnews - Adds