Ecomnews - Adds
Le Phare de la Méditerranée, l’emblème de Palavas-les-Flots
Par Fiona Urbain publié le 12 SEPT 2018 à 12:00
Christian Jeanjean, le Maire de Palavas-les-Flots a organisé une conférence de presse pour faire le point sur l’affaire du restaurant du Phare. A cette occasion Ecomnews vous propose un focus sur cet ancien château d’eau reconverti en restaurant panoramique et centre de congrès. Quelles sont les retombées économiques qu’il génère pour la cité balnéaire ?

Ce 10 septembre, le Maire de Palavas, Christian Jeanjean, accompagné de ses élus a organisé une conférence de presse pour répondre à la plainte déposée le 13 mars 2018 par Laurent Lechuga, le directeur du restaurant panoramique le Phare.

Ce dernier se dit victime de menaces et d'extorsion de fonds et accuse l'adjointe au commerce, Sandra Marcou, et son mari.

Christian Jeanjean s’est défendu de ces accusations et a contre-attaqué en accusant à son tour le restaurateur qui doit 50 000 € de loyers impayés à la ville. « Nous ce qu’on souhaitons c’est que les sous des contribuables de Palavas rentrent dans les caisses. »

?id=MWAl3B0qJoV6lN162PiCuFO6iF9MkKwM

Que représente le phare pour Palavas ?

A l’origine, le phare était un château d'eau, construit de 1942 à 1943 en forme d'un champignon géant. Pour la petite histoire, son coffre de béton contenait la Redoute de Ballestras, une ancienne tour de défense du port du 19ème siècle. Pendant la transformation du château d'eau, en restaurant panoramique, la Redoute qui se trouvait à l'intérieur a été démontée pierre par pierre pour être reconstruite à l’identique sur l’Etang du Levant et restaurée.

L’idée de ce restaurant a été imaginée par la Mairie. En 1990, le conseil municipal, autour de Christian Jeanjean fraichement élu, monte le projet de transformer le château d'eau en un restaurant.

En 1998. Le réservoir du château d'eau est tout d’abord décapité puis, une double couronne à encorbellement a été posée et le "tronc" a été évidé pour y créer huit niveaux de bureaux et logements éclairés par la lumière de hublots percés dans le béton. La Phare a été inauguré en 2000.

« C’était un projet "phare" pour la ville, ça a été le premier restaurant panoramique tournant en France. Et on en a fait un instrument économique pour la ville en y installant aussi l’Office de Tourisme, un centre de congrès et un musée ».

150 000 personnes par an passent par l’Office de Tourisme de Palavas et 100 000 personnes montent en haut du Phare pour profiter de la vue à 360 degrés.

?id=RkYXmU5EB8ekvsOMyrwvHIGfM2RApWsH

Les chiffres clés du Phare :

  • 67 mètres au sommet de sa flèche
  • Un restaurant panoramique tournant à 37 mètres au dessus du niveau de la mer
  • 3 € pour emprunter les ascenseurs extérieurs pour profiter de la vue à 360 °au 11ème étage
  • Coût des travaux : 3,9 millions d’euros
Ecomnews - Adds