Ecomnews - Adds
Coronavirus : Près de Toulouse, Gaches Chimie se mobilise pour produire de la solution hydroalcoolique
Par Guillaume Bernard publié le 16 AVR 2020 à 09:39
L’entreprise de Chimie dans la banlieue toulousaine a grandement intensifié sa production de solution hydroalcoolique pour répondre à la crise sanitaire. Reportage sur le site d’Escalquens.

Dès le début du mois de mars, Pierre Gaches anticipe. “ Nous nous sommes mis à produire de la solution hydroalcoolique au départ pour nos salariés, puis pour les municipalités qui allaient devoir assurer les élections”, explique le président de l’entreprise de chimie. Rapidement, cette production s’intensifie : il faut fournir les entreprises clientes, très demandeuses, mais également les hôpitaux.

Sur le site d’Escalquens, en banlieue toulousaine, les 6 hectares habituellement dédiés à la fabrication de produits chimiques en tout genre ont facilement pu être organisé de manière à décupler la production de cette solution désinfectante.

Nous avions déjà le savoir faire et le matériel pour le faire, acquiesce Pierre Gache, nous produisons désormais entre 100 000 et 120 000 litres par semaine pour assurer le lavage de mains et le nettoyage de certaines surfaces.” La solution faite d’eau oxygénée, de glycérine, et d’alcool est ainsi conditionnée dans des contenants allant de flacons de 180 millilitres à des containers de 1 000 litres, en passant par les pulvérisateurs de 500 millilitres et bidons de 5 litres.

Nous avons également trouvé un partenariat avec l’entreprise Vinovali, dans le Tarn, qui a des savoir-faire complémentaires aux nôtres”, détaille Pierre Gaches. En effet, la coopérative Vinovalie intègre la solution hydroalcoolique dans des poches de cinq litres initialement utilisées pour ses vins.

Le conditionnement s'effectue sur le site d’embouteillage du groupe viticole à Saint Sulpice dans le Tarn, spécialement paramétré pour traiter la solution désinfectante à base d’éthanol. Gâche Chimie conseille dorénavant à ses clients de garder leurs flacons et leurs pulvérisateurs et propose ces bidons de 5 litres pour les recharger.

?id=4pqaG5AnsEeQNBXvOmsgM6nGikx2WU70

Une entreprise moins touchée par la crise

Bien-sûr, notre activité économique est touchée par la crise sanitaire. Nous avons par exemple largement réduit nos livraisons pour l'aéronautique. Cependant notre capacité à nous diversifier nous permet d’être moins impactés que certaines autres entreprises. Nous avons mis en place en quelques jours toutes les conditions nécessaires pour assurer la sécurité de nos salariés, réorganiser nos méthodes, garantir la livraison de nos clients et au final repousser le plus longtemps possible le recours au chômage partiel", témoigne Pierre Gaches

La société a aussi décidé, après l'avoir testé en interne dans ses propres bureaux, de déployer à une échelle industrielle la production de plaques en polycarbonate destinées à compartimenter les bureaux. Dans la foulée, elle vient d'élargir son offre avec des modèles de visières, toujours en polycarbonate, pour protéger les opérateurs sur chantier.

Gaches Chimie emploie 340 salariés, en France mais aussi en Espagne, en Tunisie, au Maroc, aux Pays-Bas et au Mexique, pour un chiffre d'affaires de 150 millions d’euros.

Ecomnews - Adds