Ecomnews - Adds
Marseille : Comment l’industrie régionale affiche ses ambitions pour le futur ?
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 12 NOV 2018 à 18:38
Le « Forum de l’Industrie de Demain » et les « Rencontres Business & Industrie » attirent à chaque nouvelle édition un nombre croissant d’industriels. Ce 9 novembre 2018 quelque 650 représentants du monde de l’industrie s’étaient donnés rendez-vous à Marseille dans le grand hall du palais de la Bourse de la CCI de Marseille. Au cœur des débats, l’énergie bas carbone.

« 650 inscrits c’est une très belle édition », s’est réjoui Thierry Chaumont, président de l'UIMM (Union des industries et des métiers de la Métallurgie) Alpes Méditerranée à l’issue du Forum de l’Industrie de Demain qui s’est tenu le 9 novembre 2018 à la Chambre de commerce et d’Industrie Marseille Provence.

Organisé par Industries Méditerranée —qui regroupe l’ensemble des fédérations industrielles— et EDF, ce forum fut ponctué par la tenue d’une vingtaine de conférences en simultané axées autour de l’énergie bas carbone.

« Les énergies décarbonnées sont un vecteur économique indéniable. A travers les formations aux métiers de demain, nous offrons à nos jeunes la possibilité de travailler dans les métiers d’avenir en adéquation avec leur valeur. 10 000 étudiants de grandes écoles ont déjà signé un manifeste pour un réveil écologique. Ils ne veulent pas aller travailler dans des entreprises polluantes », a déclaré Renaud Muselier, président de la Région Sud en clôture de cette matinée.

« Nous devons définir un plan cohérent des transports qui représentent 30% de l’industrie française. Les constructeurs vont dépendre des choix qui vont être fait », prévient Bruno Grandjean, président de l’Alliance Industrie du Futur. Hydrogène, électrique, bioéthanol éolien, photovoltaïque, géothermie... La palette du futur mix énergétique est large.

?id=gHP3N3MMUX3633yFUwUUjADeSE9picAN

Le 9 novembre au Palais de la Bourse de Marseille, le « Forum de l’Industrie de Demain » et les « Rencontres Business & Industrie » ont attiré 600 participants. ©NBC

Fin novembre, l’Etat définira ses grandes priorités pour 2023 dans le cadre de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

« Nous n’avons pas assez de recul pour connaître les contraintes des énergies renouvelables », a observé Martine Vassal, présidente de la métropole Aix Marseille au regard notamment de la montée en puissance des véhicules électriques. « Si tous les français se mettent au véhicule électrique, nous risquons d’avoir des soucis », prévient Jean-Bernard Levy, PDG d’EDF qui fait appel au bon sens citoyen pour inciter à brancher les véhicules à un moment qui permettrait de lisser la charge.

Marseille signe avec EDF… deux ans après Lyon

Deux ans après la signature d’un accord cadre de partenariat avec le Grand Lyon, le patron d’EDF s’est engagé avec la métropole Aix Marseille en signant ce 9 novembre au matin un accord triennal en faveur de la transition énergétique.

Lors de cette journée pour le moins industrieuse, les participants ont pu assister à des ateliers participatifs sur l’énergie de demain. Au premier étage, les entreprises de la région ont exposé leur savoir faire (Cartesiam, Enogia…) à travers un parcours découverte.

?id=mM4S3r96o0RFdAjmyIAqA80XYIfJcMUa

Martine Vassal, présidente de la métropole Aix Marseille et Jean-Bernard Levy, Pdg d’EDF ont signé ce 9 novembre un accord cadre pour la période 2018-2021. ©N.B.C

« ADF hésitait à implanter sa nouvelle unité de chaudronnerie au Portugal »

L’après-midi les quatrièmes rencontres « Business & Industrie » organisées par la CCI Marseille Provence et la TEAM Henri-Fabre ont réuni six donneurs d’ordre — CEA, EDF, Naval Group, Safran, Thales et Total- et 36 Pmi invitées à pitcher devant une centaine d’acheteurs sur le thème de la maintenance et la modernisation des process et équipements industriels.

« L’industrie investit énormément de façon à démontrer qu’elle peut répondre aux préoccupations de notre territoire. L’industrie est partout dans les transports, la santé, le numérique avec comme préoccupation de créer de l’emploi tout en étant respectueux de l’environnement. Le groupe ADF hésitait à implanter sa nouvelle unité de chaudronnerie au Portugal qui proposait des conditions avantageuses.

Les élus ont bien compris la force du jeu collectif puisque mardi dernier nous avons inauguré leur usine 4.0 qui devrait créer 70 nouveaux emplois. Les industries doivent trouver des collaborateurs localement sinon elles risquent de s’implanter ailleurs. Nous devons créer un écosystème favorable pour convaincre les industriels de rester », a souligné Jean-Luc Chauvin, président de la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence.

L’industrie de Provence-Alpes-Côte d’Azur qui représente 400 000 emplois est à l’honneur également à travers la présentation d’une grande exposition photo à découvrir jusqu’au 26 novembre sur les grilles du Palais de la Bourse. L’objectif ? Promouvoir cette fois auprès du grand public l’image de l’industrie et d’affirmer son rôle moteur du développement économique.

Ecomnews - Adds