Ecomnews - Adds
La Vallée de l’Hérault adopte un plan d’urgence pour l’économie locale en partenariat avec la Région Occitanie
Par Fiona Urbain publié le 16 JUIN 2020 à 08:45
Le Président de la Communauté de communes Vallée de l’Hérault, Louis Villaret, a signé avec Florence Brutus, Vice-présidente de la Région Occitanie, une convention pour financer le fond de solidarité exceptionnelle aux entreprises. Un plan d'urgence représentant un demi million d'euros, un investissement fort pour ce territoire semi-rural de 400 000 habitants. Reportage

Toute l’économie française a été fortement impactée par la crise liée au Covid 19, avec près de 500 000 emplois détruits au premier semestre 2020.

Au nord de Montpellier, la Communauté de communes de la Vallée de l’Hérault ne fait pas exception. Elle est même particulièrement sensible à la crise actuelle car son tissu économique est constitué d’un grand nombre de TPE : 75% des 3 200 entreprises du territoire n’ont pas de salarié ( 60% en moyenne nationale). De plus, son tissu est essentiellement basé sur l’économie présentielle.

Pour permettre à l’économie locale de se relancer, la Communauté de communes Vallée de l’Hérault a adopté un plan d’urgence de soutien représentant près d’un demi-million d’euros.

?id=EvM161LBqYLOf3yIpjEc25WheRo4xno7

Le plan d’aide en 5 points

  • Aide aux entreprises pour le mois de mars 2020

L’aide supplémentaire versée par la communauté de communes est du même montant que celle du fonds de solidarité exceptionnelle de la Région Occitanie (volet 3) pour les entreprises, professions libérales et indépendants ayant eu une perte de CA entre 40% et 50% au mois de mars. C’est-à-dire 1 000 euros pour les entreprises sans salarié et 1 500 euros pour celles jusqu’à 10 salariés.

  • Aide aux entreprises pour le mois d’avril 2020

L’aide supplémentaire de la communauté de communes représente la moitié de celle du fonds de solidarité exceptionnelle de la Région Occitanie (volet 2 bis) pour les entreprises, professions libérales et indépendants ayant eu une perte de CA d’au moins 20% au mois d’avril.

C’est-à-dire 500 euros pour les entreprises sans salarié, 1 000 euros pour celles jusqu’à 10 salariés et 2 000 euros pour celles entre 11 et 50 salariés.

  • Fonds L’OCCAL pour le tourisme, l’artisanat et le commerce de proximité

La communauté de communes abonde à hauteur de 3€ par habitant soit 120 000 euros pour intégrer le territoire dans le fonds L’OCCAL qui est institué à partir du 1er juin par la Région Occitanie avec les départements, la Banque des territoires (Caisse des dépôts) et les intercommunalités.

Ce fonds est destiné aux secteurs du tourisme, de l’artisanat et du commerce de proximité. Il doit aider au redémarrage et la trésorerie par des avances remboursables et subventionner les investissements nécessaires pour la mise en œuvre des mesures sanitaires.

Ce fonds doit être doté au niveau régional de plus de 70 millions d’euros. La participation de la communauté de communes est au même niveau que celle de la Région, 3 euros par habitant, complétés par les interventions du Département de l’Hérault et de la Banque des territoires. Cela signifie un effet levier pour les entreprises : chaque euro investi par la Communauté de communes génère au moins 3 euros d’aides pour les entreprises locales.

  • Exonérations de loyers

La communauté de communes a décidé d’une exonération (et non seulement d’un report) des loyers de mars, avril et mai pour les entreprises logées dans ses deux hôtels d’entreprises.

  • Aide à la création de sites internet marchands viticoles

Le confinement, la fermeture des cafés et restaurants, l’annulation des salons professionnels ont affecté le secteur viticole, or 25% des entreprises du territoire sont dans le secteur agricole.

La vente en ligne, associée aux systèmes de drive ou de livraison, leur permet de réagir. La communauté de communes a décidé d’instituer une aide au développement de sites internet marchands pour le secteur viticole : 1000 € par projet dans la limite d’une enveloppe de 20 000 euros.

?id=zjFjZlEyWDV6j3TFqqRnGRBnzibctkqx

La Communauté de communes a constitué une cellule de crise, coordonnée avec l’agence régionale Ad’occ et le Pays Cœur d’Hérault pour suivre au plus près les entreprises et les accompagner dans leurs démarches.

Elle a mis en place une lettre d’information hebdomadaire depuis mi-mars pour les informer sur les dispositifs d’aides et a établi sur ses sites web et réseaux sociaux un recensement pour le public des initiatives locales d’entreprises : drive, vente en ligne, livraisons…

Enfin, la collectivité et son office de tourisme intercommunal travaillent avec les acteurs touristiques départementaux et régionaux pour mettre en place des actions de soutien et de promotion pour inciter en particulier la clientèle de proximité à découvrir le territoire pour la saison d’été 2020 et au-delà.

Ecomnews - Adds