Ecomnews - Adds
Vaucluse : Comment les quartiers Nord-Est d'Avignon vont être rénovés ? Interview de Cécile Helle, la Maire d'Avignon
Par nicolas francois publié le 14 OCT 2020 à 09:41
Dans le cadre du NPNRU (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain) qui concerne trois quartiers prioritaires d’Avignon, le Grand Avignon et la Ville d’Avignon viennent de présenter les grandes lignes du plan d’action aux habitants des quartiers Nord-Est de la ville.

Tout comme les quartiers Sud et Saint-Chamand de la ville, les quartiers Nord-Est vont eux aussi bénéficier du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain.

" Il s'agit de transformer ces quartiers "

Porté conjointement par la Communauté d’agglomération du Grand Avignon et la Ville d’Avignon, en lien avec les services de l’Etat, le projet, qui concerne 25 000 habitants, s’inscrit dans un processus de transformation des quartiers prioritaires d’Avignon.

Le 8 octobre, les habitants des quartiers Nord-Est (Reine Jeanne, Grange d’Orel, Saint-Jean, Neuf Peyres) ont pu assister (à distance via les réseaux sociaux, Covid-19 oblige) à une présentation détaillée de ce projet d’envergure qui devrait s’étaler sur 10 à 15 ans et doit transformer en profondeur ces quartiers qui comptent 62 % de logements sociaux.

?id=7aAdsZKpRSthGquc4PbH4l8irBNV8KBE

Renouveler l’image des quartiers

Bénéficiant d’une enveloppe s’élevant à 88 millions d’euros (pour 385 millions d'€ investis au total pour les trois quartiers de la ville), les quartiers Nord-Est devraient changer de visage au cours des prochaines années.

« Il s’agit de transformer complètement ces quartiers en renouvelant leur image et en améliorant le cadre de vie pour les habitants », a déclaré la maire d’Avignon Cécile Helle.

En effet, 460 logements sociaux seront réhabilités et 845 résidentialisés.

Pour améliorer le cadre de vie des habitants, 10 ha d’espaces extérieurs (publics et privés) seront créés, le groupe scolaire Stuart Mill sera réhabilité et le quartier de la Reine Jeanne va bénéficier d’un nouvel équipement socio-culturel.

« En réhabilitant les logements, en favorisant les espaces verts et la mobilité douce, nous souhaitons introduire une plus grande mixité sociale à terme », a précisé la maire d’Avignon.

?id=xDp65zMz8cDRj99air67Fn29eVxrTKff

Priorité au relogement des habitants

La mise en œuvre de cette rénovation urbaine va entraîner la déconstruction de 191 logements sociaux et 40 logements en copropriété.

« Le relogement se fera avec une grande bienveillance, a insisté pour sa part le président du Grand Avignon Joël Guin. Nous ne relogerons pas des gens dans des immeubles ou des communes où ils ne veulent pas vivre. Nous ferons tout pour satisfaire les familles relogées ».

Mandatée par l’agglo, une équipe de professionnels de la MOUS (Maîtrise d’œuvre urbaine et sociale), spécialisée dans le relogement, va prendre en charge les familles ayant besoin d’être relogées.

« Il est essentiel de mobiliser et d’associer les habitants dans ce vaste projet, a rappelé Cécile Helle. Ils sont le socle de ce NPNRU car c’est grâce à leurs avis et leur participation que nous pourrons prendre en compte leurs besoins en matière de mobilité, de stationnement et d’équipements. »

4 960 habitants dans les quartiers Nord-Est sont concernés. Les premières opérations de relogement pour les quartiers de la Reine Jeanne et de la Grange d’Orel commenceront dès 2021.

?id=HZwaac8wK0VoTp423RnzHknBvCeAnaCk

Ecomnews - Adds