Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
Méditerranée sur le
Twitter de @ecomnewsmed
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISESEMPLOIPHOTOS ET VIDÉOS
Ecomnews
Ecomnews

A PHP Error was encountered

Severity: Warning

Message: getimagesize(/uploads/Entreprise/mai/etudiant entrepreneur.png): failed to open stream: No such file or directory

Filename: views/article.php

Line Number: 51

75 75
26/05/2017 à 08:59
L’AVUF (Association des Villes Universitaires de France) organisait son séminaire annuel &agra...

///   Comment favoriser l’entrepreneuriat étudiant ?

par le

L’AVUF (Association des Villes Universitaires de France) organisait son séminaire annuel à Montpellier. L’un des thèmes à l’honneur cette année : l’entrepreneuriat étudiant qui connait un réel engouement. Quels sont les dispositifs mis en place ? Interviews de Philippe Boissin, coordinateur national de PEPITE et de Jordan Miron, jeune entrepreneur de Montpellier.

Lors de son séminaire à Montpellier, l'AVUF (Association des Villes Universitaires de France) a organisé une table-ronde sur l’entrepreneuriat étudiant. Philippe Boissin, coordinateur national de PEPITE y a présenté la statut national étudiant-entrepreneur.

Inciter les jeunes à l’entrepreneuriat

Le statut étudiant-entrepreneur existe depuis 2014. Mis en place par le ministère de l’Enseignement supérieur, il s’adresse aux jeunes âgés de 18 à 28 ans dotés d’un projet entrepreneurial.

Pris en charge par les 29 pôles PEPITE (Pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat) en France, ce nouveau système diplômant remplace un stage et permet de valider les mêmes crédits ECTS.

Il s’agit d’une formation à l’entrepreneuriat pour laquelle les participants sont sélectionnés en fonction de la pertinence de leur projet par un jury PEPITE.

Malgré le fait que le baccalauréat demeure le seul diplôme requis pour intégrer cette aventure, le statut étudiant-entrepreneur reste encore trop méconnu.

En 2014, ils étaient 640 à bénéficier de ce statut, cette année ils sont 2300. 

Les structures d’accompagnement PEPITE s’engagent toutefois à mettre un maximum de ressources à disposition des étudiants sélectionnés : locaux, week-end start-up, accès à des ressources numériques et surtout, conseils de professionnels.

L’encadrement des jeunes étudiants-entrepreneurs prévoit aussi des rencontres avec des salariés spécialistes dans le domaine lié à leur projet. Chaque projet bénéficie d’un accompagnement personnalisé par des enseignants et des coachs externes partenaires du programme.

Quelques chiffres : 

Répartition des étudiants entrepreneurs par région :

  • Ile de France : 25%
  • Auvergne-Rhône Alpes : 19,1%
  • Nouvelle-Aquitaine : 8,3%
  • Occitanie : 7,3%
  • PACA : 3,4%

En fonction du niveau d’étude :

  • Baccalauréat : 2,17%
  • Licence : 11,7%
  • Master : 41,2%
  • Diplôme d’ingénieur : 19,4%

Le nombre d’étudiant entrepreneurs a été multiplié par 3,5% en en 3 ans (640 en 2014, 2300 en 2017)

74% sont des hommes mais la part des femmes a progressé de 6 points depuis 2014.

10% sont de nationalité étrangère

etudiant entrepreneur

Retrouvez aussi aussi notre reportage sur le séminaire de l'AVUF à Montpellier : 

A lire aussi

0 commentaires SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.