Ecomnews - Adds
7 millions d'€ pour fixer la R&D de Sartorius Stedim Biotech à Aubagne
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 12 JUIN 2018 à 09:00
Fournisseur de poches à usage unique pour les laboratoires pharmaceutiques, Sartorius Stedim Biotech, a annoncé le recrutement de 200 personnes depuis 2016, portant ses effectifs à 900 salariés sur son site d’Aubagne. Sur la période, le groupe allemand a injecté 16 millions d'€ dans l’innovation avec un nouveau centre de R&D et a bénéficié du soutien financier de 7 millions d'€ de la Région et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Une aide publique décisive pour fixer le centre de R&D en France, plutôt qu’à Puerto Rico aux Etats-Unis.

« Nous ne voulions pas que vous partiez ! 5 millions d'euros, c’est la première fois que la Région met autant d’argent dans une entreprise. Et vous avez respecté le cahier des charges en termes de création d’emplois, de stratégie », a souligné, le 5 juin, Renaud Muselier.

Le président du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est rendu sur la ZI des Paluds, pour découvrir les derniers investissements de Sartorius Stedim Biotech (SSB) qui développe et fabrique des poches, à usage unique, intégrées à la chaîne de fabrication des médicaments pour le compte des laboratoires (Sanofi, GSK..).

75% des vaccins dans le monde sont en contact avec des poches plastiques SSB, venus progressivement remplacer les contenants en acier inoxydable.

Pour le maire d’Aubagne Gérard Gazay, il était indispensable de « donner un coup de main à cette entreprise » au risque de voir le centre de R&D s’installer dans la nouvelle usine SSB de Puerto Rico. Un site qui bénéficie d’exonération d’impôts et d’aides publiques.

« Nous regardons l’équation d’un investissement sur Aubagne par rapport à un autre site dans le monde », explique Olivier Guitard, directeur général de Sartorius Europe du Sud, également directeur financier d’un groupe international qui dépasse le milliard de chiffre d’affaires et emploie 5 100 salariés.

?id=Ul1dIWcbFnAiCImbu6pldOeS1y9myP7i

« En 2016, le directeur de Sartorius m’a expliqué que le groupe regardait ailleurs pour ses nouveaux développements. Saisissant les enjeux, le préfet Bouillon a réussi à monter le tour de table Métropole-Région. Aujourd’hui nous sommes venus voir si vous aviez tenus vos engagements », détaille le maire d’Aubagne Gérard Gazay, également vice-président de la métropole Aix-Marseille.

Le pari a été tenu, le groupe ayant dépassé ses objectifs sur le site. « A Aubagne, nous avons quadruplé notre chiffre d’affaires en dix ans, passant de 40 à 160 millions d'€ en 2018, et triplé nos effectifs. Nous allons atteindre 900 emplois directs. 200 personnes ont été embauchées en CDI entre 2016 et 2018. Nous avons augmenté de 20% nos effectifs R&D dans le cadre du plan d’innovation de 23 millions d'€ », détaille Olivier Guitard.

Depuis deux ans le groupe a ainsi développé la gamme Flexsafe, des poches de 20 ml à 3 000 litres, répondant aux critères de compatibilité cellulaire, de résistance chimique, de robustesse.

SSB a investi dans la transformation d’un ancien entrepôt en salle blanche de 1500 m2, opérationnelle fin 2018 et prévoit d’augmenter de 30% sa capacité de production. Le groupe qui compte quatre sites sur la zone des Paluds à Aubagne s’est agrandi sur la zone de Napollon à Gémenos.

Une plate-forme logistique de 12 000 m2 a été inaugurée en janvier dernier. « Nous expédions nos poches vers les laboratoires pharmaceutiques européens par la route et le train. A l’international, soit 95% de notre chiffre d’affaires, nous utilisons le transport aérien. Ces poches présentent un avantage pour les laboratoires car elles contribuent à une accélération de la mise sur le marché des médicaments tout en réduisant les coûts », détaille Olivier Guitard.

Sartorius Stedim Biotech est née du rapprochement en 2009 du groupe allemand et de l’entreprise aubagnaise Stedim. Le groupe table sur un chiffre d’affaires de 2,8 milliards d’euros et 30% de marge en 2025.

Ecomnews - Adds