Ecomnews - Adds
Loire : Un nouveau siège social et un nouvel entrepôt de 18 000 m2 pour les Papeteries Pichon
Par Robert Fages publié le 23 FEVR 2021 à 08:38
La nouvelle plateforme logistique comprend deux cellules de préparation de commandes et de stockage de 12 000 m2 et de 6 000 m2, adossées à 3 600 m2 de bureaux. L’ouverture du nouveau site a permis la création de dix postes qualifiés et dédiés aux tâches techniques et à la maintenance

Les Papeteries Pichon, basées à Veauche, près de Saint-Etienne (Loire), numéro un de la vente de fournitures scolaires en France, filiale du Groupe Manutan, disposent désormais depuis quelques jours seulement d’un nouveau siège social et d’un nouvel entrepôt moderne et automatisé.

Manutan a investi 30 millions d'euros. Ce nouvel entrepôt vise à anticiper des volumes toujours plus importants, grâce à l’augmentation des surfaces de stockage et de préparation des commandes ainsi que des capacités de traitement des commandes pour une plus grande efficience opérationnelle, notamment en automatisant certains de ses processus.

Un engagement logistique très fort pour répondre au pic d’activité lié à la rentrée des classes qui représente 80% du chiffre d'affaires annuel de la filiale.

« Nous rencontrions de vraies limites dans l’usage de l’outil logistique qui ne nous permettait plus de répondre aux besoins de nos clients et de préparer en avance les commandes. Les Papeteries Pichon reçoivent les commandes avant les vacances estivales et doivent assurer leur livraison à temps pour la rentrée.

L'enjeu est donc de les préparer au fur et à mesure, de les stocker et d’être prêt la dernière semaine d'août. Pour ce faire, nous avons dû repenser les moyens logistiques à mettre en œuvre pour satisfaire nos clients » explique Thierry Cappé, directeur général des Papeteries Pichon.

La nouvelle plateforme logistique comprend deux cellules de préparation de commandes et de stockage de 12 000 m2 et de 6 000 m2, adossées à 3 600 m2 de bureaux, dans lesquelles peuvent être traités jusqu’à 250 000 pickings et 10 000 colis par jour. Le site est équipé d’un système de préparation « GTP » (Goods to Persons).

Il est doté de 72 navettes autonomes d’une capacité de transport de 40 000 bacs. En ce qui concerne le stock, le site est équipé d’un transstockeur (13 000 palettes) comprenant 5 navettes autonomes.

Grâce à cette installation les collaborateurs pourront traiter jusqu’à 3 000 lignes de préparation à l’heure, et chaque palette sera disponible en moins d’une minute. « De plus, il a été saisi l’opportunité de mécaniser le nouvel entrepôt pour optimiser le remplissage de des colis, en regroupant les commandes à destination d’un même client et en capitalisant sur un algorithme de colisage beaucoup plus performant.

Cette solution permet également de réduire la hauteur des colis en procédant à une découpe et à un pliage sur-mesure, diminuant ainsi le vide et rendant inutile les calages en plastique » précise Thierry Cappé qui ajoute : « Ce nouvel entrepôt reflète également l’importance de la qualité de vie au travail.

Il y a d’abord la facilitation des tâches relatives à leur poste. Par exemple, grâce aux navettes autonomes, les préparateurs de commandes économisent entre 6 et 7 km par jour.

Il y a également les initiatives liées à leur épanouissement. Nous avons proposé des chantiers « carte blanche » qui ont permis à une cinquantaine de collaborateurs de prendre en main l’aménagement des espaces communs (vestiaires, salle de repos, salle de sport… ).

Nous sommes très fiers de l’implication des collaborateurs dans le développement de ce nouvel entrepôt et siège social ».

L’ouverture du nouveau site a permis la création de dix postes qualifiés et dédiés aux tâches techniques et à la maintenance, et a par ailleurs permis aux collaborateurs déjà en poste une montée en compétences pour la gestion des nouveaux outils.

Ecomnews - Adds