Ecomnews - Adds
Aéroport de Toulouse Blagnac : bilan 2019 et surtout perspectives 2020
Par Redaction publié le 17 MARS 2020 à 09:29
Après trois années de forte hausse, le trafic aérien de l’aéroport de Toulouse-Blagnac a été stable en 2019. L’année 2020 sera marquée par l’entrée dans la gouvernance d’Eiffage, nouvel actionnaire de référence, et le lancement de la première ligne régulière long-courrier entre Toulouse et Montréal, sans compter l'impact que va avoir le coronavirus sur les trafic.

Avec l’arrivée d’Eiffage dans son actionnariat, fin 2019, l’aéroport de Toulouse-Blagnac engage une nouvelle étape de son développement.

Une évolution capitalistique qui voit arriver un groupe implanté de longue date en Occitanie, connaissant la plateforme toulousaine pour avoir déjà apporté son expertise sur des projets importants engagés par l’aéroport.

Au sein de la gouvernance nouvellement constituée, Eiffage s’est positionné comme un acteur de long terme, privilégiant un développement équilibré.

En matière de trafic aérien, la stabilité a prédominé en 2019, avec 9 620 224 passagers (-0,1% pour le trafic global, +0,3% pour le trafic local, hors transit), une baisse du trafic international (-2%) et une hausse du trafic national (+2,5%).

Le nombre de mouvements d’avions est en baisse (-1,4%). Il est inférieur à celui de l’année 2000 (5,3 millions de passagers) pour la 2e année consécutive.

L’exercice 2019 a également été marqué par de nombreuses initiatives en matière de développement durable, avec l’obtention de la certification ACA3 (Airport Carbon Accreditation), l’engagement vers la neutralité carbone à l’horizon 2050 ou l’annonce du lancement d’une centrale de production et de distribution d’hydrogène sur la plateforme.

Une première ligne régulière long-courrier entre Toulouse et Montréal

L’année 2020 sera celle de la première ligne régulière long-courrier au départ de la Ville rose. À partir du 4 juin, les cinq vols hebdomadaires de la ligne Toulouse-Montréal d’Air Canada offriront aux passagers toutes les connexions de son hub vers le continent américain : Toronto, Vancouver, New-York, Chicago, Miami, Seattle, Los Angeles, etc.

Cette liaison est également un choix stratégique au regard du rayonnement international de l’économie toulousaine et de sa région dans les domaines de l’aéronautique, la recherche sur l’IA, les transports du futur, la santé, mais aussi au travers des collaborations universitaires.

Toulouse est, par ailleurs, la porte d’entrée d’un territoire plébiscité par la clientèle d’outre-Atlantique.

Un engagement stratégique vers l’excellence du service aux clients.

« Aéroport Toulouse-Blagnac ambitionne de devenir une référence européenne en matière de satisfaction client et nos équipes sont totalement mobilisées sur cet objectif, indique Philippe Crébassa, Président du Directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac.

" Les premiers résultats sont encourageants : après trois années à imaginer une nouvelle façon de vivre l’aérogare, le référentiel qualité de l’ACI World a placé Toulouse-Blagnac au-dessus de la moyenne des aéroports français pour la satisfaction globale des passagers, sur l’année 2019. Nous allons continuer sur cette voie et faire encore mieux dans les années qui viennent. Notre aéroport est la première porte d’entrée internationale de l’Occitanie, la qualité de notre service est donc un enjeu qui concentre l’intérêt des acteurs économiques de la région ».

Ecomnews - Adds