Ecomnews - Adds
Alès : Christophe Rivenq, « Le temps d’Alès Agglomération est arrivé, le temps des territoires «
Par Denys Bédarride publié le 25 JAN 2021 à 10:22
Le nouveau président de Alès Agglomération qui a pris la succession de Max Roustan veut insuffler pour cette année 2021, une nouvelle dynamique au territoire d’Alès basée sur le développement économique, la ruralité, la santé, l’agriculture, le tourisme, l’aménagement urbain et la mobilité.

Nous avons su nous réinventer et maintenant nous devons nous tourner vers l’avenir « a indiqué en préambule le président de l’agglomération d’Alès en faisant bien sur référence au passé minier de la ville.

Sur le thème de la santé, dès que la crise sera passée, l’Agglo veut organiser des grandes rencontres de la santé avec tous les professionnels de santé du territoire et l’association Reseda qui regroupe 1200 professionnels de santé. L’objectif est de travailler aussi à la lutte contre les déserts médicaux.

En termes d’économie, Alès a toujours fait le choix de défendre l’activité industrielle pour protéger l’emploi et soutenir les porteurs de projets qui veulent créer sur le bassin arlésien et s’y installer.

Ales Agglomération va poursuivre la création de novelles zones d’activité économique comme celles du Mont Cavala à Vézénobres, ou celle qui entoure le Parc des expositions de Méjannes les Alès ou celle de Tamaris au nord.

Le développement du Pôle mécanique sera poursuivi avec la construction de nouveaux bâtiments et le soutien à de nouvelles filières comme l’hydrogène. De plus, le Pole mécanique a mis en place depuis 10 ans une filière mécanique décarbonnée avec des entreprises spécialisées dans les véhicules propres.

?id=z0XC4g6FazyoqIKjVL0pWM1Ixv54SeD8

Le 2ème semestre verra aussi l’ouverture de la Maison du développement économique qui regroupera l’agence Alès Myriapolis, le service du développement économique de l’agglomération, les chambres consulaires et les services de la Région.

Cela permettra en un seul lieu de répondre à tous les besoins pour la création ou l’accompagnement des entreprises.

Une des autres priorités sera la ruralité et l’agriculture de qualité et bio en préservant les filières pour tenter d’atteindre l’autosuffisance alimentaire.

En matière de tourisme, les Thermes des Fumades seront rénovées et un grand projet autour du ciel étoilé verra le jour avec la création dans quelques années d’un complexe à la Tour de Viala basé sur l’observation.

En matière de rénovation urbaine, une nouvelle convention avec l’ANRU sera prochainement signé avec l’Etat. Un volume de 124 millions d’€ de travaux est programmé à partir de 2021. Cela va permettre de remodeler l’aspect des faubourgs du Soleil, de Rochebelle et de permettre de terminer la rénovation des Prés-Saint-Jean et des Cévennes.

Les vieux immeubles souvent insalubres seront détruits et remplacés par des immeubles neufs. La Grande rue Jean Moulin sera aussi refaite avec 24 millions d’€ investis.

« Alès ne s’endormira pas et relèvera au contraire les défis à venir pour faire de ce territoire un des territoires les plus attractifs et où il fait bon vivre de la région Occitanie « a conclu Christophe Rivenq.

Pour en savoir plus sur tous les projets de Alès agglomération

?id=dE6WMsdeRi8vZBpyu7BE7QbzbID2U1rG

Ecomnews - Adds