Ecomnews - Adds
Annemasse : Le « Léman Express » sur les rails
Par Fiona Urbain publié le 08 OCT 2018 à 09:00
La jonction symbolique des rails suisses et français a été effectuée. Les premiers trains du Léman Express entre les gares de Genève Cornavin et Annemasse sont annoncés pour décembre 2019, avec un train toutes les 10 minutes. Ca sera le plus grand réseau régional transfrontalier d’Europe.

Le Léman Express, c’est l’aboutissement d’un projet vieux de plus d’un siècle, visant à joindre les réseaux ferroviaires français et suisses via une liaison Cornavin/Eaux-Vives/Annemasse, dite CEVA.

Un million d’habitants vivent sur le territoire « Grand Genève », à cheval entre les cantons de Genève et de Vaud côté suisse, et les départements français de l’Ain et de la Haute-Savoie.

Aujourd’hui, environ 160 000 travailleurs transfrontaliers effectuent la navette chaque jour, et à partir de fin décembre 2019, 50 000 d’entre eux sont attendus à bord des trains qui relieront Annemasse à Genève en vingt minutes.

Lancé en 2015, le chantier de ce RER transfrontalier, va enfin assurer la connexion entre les réseaux français et suisse. Il reliera 45 gares sur 230 km de lignes.

En Auvergne-Rhône-Alpes, la fréquentation de la gare d’Annemasse devrait être multipliée par cinq mais le service concernera un périmètre géographique plus large, de Bellegarde à l’ouest, jusqu’à Saint-Gervais à l’est, et d’Annecy au sud jusqu’à Evian au nord.

Par ailleurs, les territoires proches, comme le Pays de Gex dans l’Ain, bénéficieront également de « l’effet Léman Express » et conçoivent des liaisons de transport de voyageurs complémentaires.

Côté suisse, le périmètre comprend le Canton de Genève dans sa totalité ainsi qu’une partie du Canton de Vaud , avec des dessertes depuis Nyon. Une première étape a commencé en 2018 entre les gares genevoises de Coppet et de Cornavin sur le réseau des Chemins de fer suisses (CFF) où les nouvelles rames sont expérimentées.

La réalisation du CEVA/Léman Express, sous maîtrise d’ouvrage SNCF Réseau, mobilise 13 partenaires et 234,2 millions d’euros pour réaliser une double voie entre Annemasse et Genève et moderniser le réseau ferroviaire en Haute-Savoie.

La Région Auvergne Rhône-Alpes a investi 210 millions d’euros pour acheter 17 trains Alstom Régiolis compatibles sur le réseau Léman Express. Les Suisses ont de leur côté acheté 23 trains Flirt France pour 236 000 000 CHF.

Chaque jour 240 voyages seront effectués pour transporter 50 000 personnes.

Ecomnews - Adds