Ecomnews - Adds
Aude : Comment Habitat Audois se mobilise pour venir en aide aux femmes victimes de violence et à leurs enfants ?
Par Denys Bédarride publié le 15 SEPT 2021 à 10:07
Dans le cadre de la mobilisation générale du Mouvement HLM sur la question des violences conjugales, Habitat Audois se mobilise en relogeant et en accompagnant les victimes, dans l’objectif de la protection des femmes et des familles.

Une mobilisation nationale pour une grande cause

Deux ans après le lancement du Grenelle de lutte contre les violences conjugales, déclarée grande cause nationale par le Gouvernement, un premier bilan a été établi par l'Union Sociale pour l'Habitat sur le volet logement.

Aux côtés de son partenaire, le Centre d'Information sur le Droit des Femmes et des Familles (CIDFF) de l'Aude, Habitat Audois contribue à la prise en charge sur son territoire de nombreuses femmes et familles monoparentales victimes de violences au sein de leur foyer.

Ses collaboratrices formées spécifiquement sur ces questions, assurent un accompagnement adapté à chaque situation, avec une aide sur la gestion administrative et/ou budgétaire, un suivi personnalisé vers et dans le logement, la possibilité d'un suivi et soutien psychologique ou une orientation vers le CIDFF.

« Nos valeurs de responsabilité et de solidarité viennent en écho à la mission sociale que les organismes HLM prennent à bras le corps au quotidien. « a indiqué Denis Janaud, Directeur Général d'Habitat Audois.

En effet, les organismes Hlm se sont largement impliqués au niveau national pour développer une offre adaptée au relogement des femmes victimes de violences, afin de répondre au mieux à la diversité des situations rencontrées :

  • 62% des organismes Hlm mettent à disposition des logements de manière pérenne à des femmes victimes de violences conjugales ;
  • 53% pratiquent la sous-location ou l’intermédiation locative, en lien avec des acteurs locaux spécialisés ;
  • 40% se sont impliqués depuis 3 ans dans la création d’une offre d’hébergement d’urgence ;
  • 65% ont noué des partenariats avec des acteurs de la lutte contre les violences conjugales.


On dénombre par ailleurs environ 10 000 attributions annuelles de logements sociaux à des femmes victimes de violence et à leurs enfants.
Enfin, 40% des organismes Hlm ont mis en place des formations ou des sensibilisations de leurs salariés aux violences conjugales.

Des actions d’information et de communication en direction des locataires ont été engagées par 42% des organismes.


Pour Emmanuelle Cosse, présidente de l’Union sociale pour l’habitat :
« C’est à une mobilisation générale et collective que l’on assiste dans le Mouvement Hlm en faveur de la lutte contre les violences conjugales. Les organismes Hlm jouent pleinement leur rôle en permettant aux femmes victimes et aux enfants co-victimes de reprendre pied, leur offrant un logement et les accompagnant dans un nouveau départ. C’est une illustration supplémentaire de la mission sociale que remplissent aujourd’hui les organismes Hlm au service de la société dans son ensemble. »

Ecomnews - Adds