Ecomnews - Adds
L’Auvergne-Rhône-Alpes conforte sa place de région industrielle attractive
Par Denys Bédarride publié le 20 JUIN 2022 à 09:07
Le baromètre 2022 du cabinet d’audit EY, publié le 7 juin dernier place Auvergne-Rhône-Alpes au premier rang des régions de l’Union européenne les plus attractives en termes d’investissements industriels étrangers.

Première région industrielle française et la seule à abriter le siège social d’un groupe du CAC40 situé hors Ile-de-France, avec Michelin, Auvergne-Rhône-Alpes fait également figure de leader européen sur l’attractivité des investissements industriels étrangers avec 71 projets pour l’année 2021.

Ces résultats viennent conforter l’ambition de la Région dans le domaine industriel.

En effet, Laurent WAUQUIEZ a fait de la relocalisation des industries et des emplois la priorité absolue de l’action régionale. Cela, s’est traduit par l’adoption en décembre 2021 d’un plan stratégique de relocalisation, doté de 1,2 milliard d’euros, sous l’égide de Stéphanie PERNOD, 1ère Vice-présidente déléguée à l’économie, à la relocalisation et à la préférence régionale. L’objectif est de renforcer cette attractivité régionale en restant la région la plus attractive et la plus dynamique en termes de relocalisation tout en créant 30 000 emplois.

Mis en œuvre dès 2022, ce plan a déjà permis l’identification par la Région de plus de 108 projets qui représentent 3 500 emplois et 600 M€ d‘investissements privés

Afin de renforcer son déploiement, la Région a également mis en place un « G6 de la relocalisation » regroupant les principaux acteurs économiques institutionnels pour renforcer une dynamique partenariale inédite aux services des entrepreneurs.

?id=outka9Iaie5iqTyYhlfUDTqcE4pOMxtj

Le G6 s’appuiera sur cette détermination collective et aussi sur les domaines d’expertise respectifs de ces membres : la Région et Auvergne- Rhône-Alpes Entreprises pour l’accompagnement au quotidien des projets de relocalisation ; la CCIR sur l’achat local et le développement à l’international, la CPME sur le volet de la gestion financière ; le MEDEF sur la levée de fonds et la détection de nouveaux talents ; BPI France pour ce qui concerne les solutions de financement.

« Tant la crise sanitaire que la guerre en Ukraine ont démontré que laisser notre pays se désindustrialiser en restant les bras croisés nous conduisait droit au déclin et au déclassement. En Auvergne-Rhône-Alpes, nous n’avons pas attendu d’être au pied du mur pour agir. Nous avons fait de la relocalisation des industries et des emplois une priorité en misant sur l’innovation de nos entreprises et l’attractivité de notre territoire.

Grâce au travail accompli avec Stéphanie PERNOD, notre première Vice- présidente, nous voyons déjà, avec ces chiffres nous plaçant en tête au niveau européen, les premiers résultats de notre engagement total envers l’activité économique et l’emploi dans notre région. Avec notre plan stratégique de relocalisation, nous allons franchir une nouvelle étape avec l’ambition d’être la région qui montrera la voie à suivre pour la France et l’Europe dans les années à venir » déclare Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ecomnews - Adds