Ecomnews - Adds
L’Auvergne-Rhône-Alpes sur le podium des régions les plus convoitées par les Franciliens
Par Fiona Urbain publié le 13 DEC 2021 à 09:28
Les Français ont des envies de mobilité. C’est ce que démontrait déjà la récente étude d’HelloWork sur la mobilité des Français. Ainsi, 4 Français sur 10 se montraient prêts à déménager dans l’Hexagone pour un nouvel emploi et 8 candidats sur 10 étaient prêts à travailler à distance pour une entreprise située loin de chez eux.

Les Français plébiscitent particulièrement la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui arrive en tête avec 13% des candidats qui s’intéressent à des postes en dehors de leur région.

Parmi les régions les plus attractives, les actifs se tournent ensuite vers l’Ouest et le Sud de la France, avec les Pays-de-la-Loire (10%), l’Occitanie, la Bretagne et la Nouvelle Aquitaine (9% respectivement).

Parmi les métropoles plébiscitées par les Franciliens, la métropole de Lyon est en tête, avec 16% des candidats résidant en Ile-de-France qui s’intéressent aux offres d’emploi parmi les 10 plus grandes métropoles. Elle est suivie par Nantes Métropole (15%), celle d’Aix-Marseille-Provence (15%), de Rennes Métropole (14%) et enfin la Métropole Européenne de Lille (13%).

Comme c’était le cas en 2020, les Français restent dans des régions limitrophes à leur lieu de résidence malgré leurs envies de mobilité. Ainsi, les habitants du Grand-Est souhaitent travailler en Bourgogne Franche-Comté et les Bretons en Pays-de-la-Loire.

Le Sud de l’Hexagone est enfin particulièrement attractif auprès des actifs qui recherchent un emploi, notamment les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie.

Si les habitants d’Ile-de-France et d’Occitanie souhaitent délaisser leurs régions de résidence, ce n’est paradoxalement pas le cas des candidats des autres régions qui les plébiscitent pour trouver un emploi.

Ainsi, en Hauts-de-France, en Normandie et en Centre-Val-de-Loire, la région qui attire le plus les actifs, en dehors de leur région d’origine, reste l’Ile-de-France. En Nouvelle-Aquitaine et en Provence-Alpes-Côte d’Azur, les actifs se tournent majoritairement vers l’Occitanie.

« La crise sanitaire que nous traversons a profondément impacté les envies de mobilité des Français, qui sont en plein essor par rapport à 2020. En effet, plus d’un Francilien sur 2 s’intéresse à des postes en dehors de sa région de résidence, conséquence des confinements successifs, de la généralisation du télétravail mais aussi d’un attrait grandissant pour les régions. La Bretagne et les Pays-de-la-Loire s’imposent comme les régions qui parviennent le mieux à fidéliser leurs actifs. De leurs côtés, l’Auvergne-Rhône-Alpes et les Pays-de-la-Loire séduisent les Français et sont les régions qui attirent le plus les candidats en 2021 », déclare David Beaurepaire, Directeur délégué d’HelloWork.

Ecomnews - Adds