Ecomnews - Adds
Béziers : La SEM Viaterra, la Caisse d’Epargne et la Banque des Territoires créent la première SAS Foncière commerciale en Occitanie pour dynamiser le centre-ville
Par Robert Fages publié le 20 JAN 2022 à 09:23
La Ville et l'Agglomération de Béziers veulent soutenir la redynamisation commerciale du coeur de ville. La nouvelle structure, la SEM Viaterra va acquérir dans un premier temps une vingtaine de cellules commerciales vacantes qui seront rénovées et ensuite louées. D’autres devraient suivre.

Engagée dans le programme national « Action Coeur de Ville », Béziers a mis en oeuvre un ensemble de dispositifs pour revitaliser l’appareil commercial de son coeur de ville et réduire la vacance commerciale.

Aujourd’hui Béziers va plus loin. Robert Ménard, maire de Béziers, président de l’Agglo Béziers Méditerranée et président de la SEM Viaterra souligne :

« Il faut sauver le centre ville. il n’y aura plus jamais d’autres grandes surfaces que celles déjà existantes à Béziers ».

Et Robert Ménard ajoute : « Nous allons acheter des commerces vacants et les restaurer avant de les louer. On va se donner le temps et nous nous y retrouveront à moyen terme. Nous avons retenu une vingtaine de locaux commerciaux qui nous intéressent ».

Six axes du circuit marchand en coeur de ville de Béziers, dont la vocation commerciale ont d’ores et déjà identifiés : rue Flourens, place Pierre Sémard, rue Paul Riquet, rue de la République, rue de la Citadelle et allées Paul Riquet.

Des projets immobiliers de redynamisation territoriale seront menés sur ces axes.

Pour mener à bien son action, une SAS Foncière commerciale a été créée à partir de la société d’économie mixte Viaterra, avec le concours de la Caisse d’Epargne du Languedoc-Roussillon et la Banque des Territoires. Les prises de participation des trois partenaires dans la SAS sont de 42,5% pour la SEM Viaterra, 15% pour Foncière Ardilla (Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon) et 42,5% (850 K€ en fonds propres et quasi-fonds propres) pour la Banque des Territoires.

?id=5zCrXY1YZwkMUughi689Ussclk4IG85T

C’est la première du genre en Occitanie

« La création de la SAS Foncière Viaterra Commerce vient compléter les démarches volontaristes engagées par la Ville pour valoriser son coeur historique et renforcer son circuit marchand. Si les résultats sur la vacance commerciale sont déjà visibles, la Ville veut poursuivre son développement commercial du centre-ville. Il s’agit maintenant de disposer d’outils fonciers pour aménager selon les normes modernes des cellules commerciales vacantes et d’attirer des enseignes qui manquent encore en coeur de ville. Consciente de cet enjeu pour tout le Biterrois, la SEM Viaterra, a mobilisé 850 K€ en fonds propres, soit plus d’un quart de son capital pour agir sur une vingtaine de commerces du centre-ville de Béziers, qui seront acquis, rénovés, loués à l’échéance de 5 ans pour 5 M€ d’investissement » précise Robert Ménard.

« C’est l’ADN de la Caisse d’Epargne de soutenir et d’accompagner l’ensemble des acteurs qui créent de la valeur en faveur de notre région. Redynamiser les commerces du coeur de ville de Béziers est un projet essentiel qui va contribuer au développement économique et sociétal de notre territoire, il était donc évident pour la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon de soutenir ce projet » poursuit Nathalie Bulckaert-Grégoire, membre du directoire de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon.

« Les foncières de redynamisation sont un outil fondamental qui répond à cet enjeu de développement et de pérennisation de l’activité économique en coeur de ville. En accompagnant la création et le développement de ces foncières, la Banque des Territoires répond à son engagement d’oeuvrer en faveur de la cohésion territoriale, au service de territoires plus attractifs » conclut Annabelle Viollet, directrice régionale Occitanie de la Banque des Territoires.

Ecomnews - Adds