Ecomnews - Adds
Bordeaux : Les touristes ne sont pas encore de retour dans les hôtels
Par Denys Bédarride publié le 17 DEC 2021 à 09:33
Le taux d’occupation dans les hôtels de la métropole bordelaise était en baisse 10 points en octobre dernier par rapport à 2019. Un résultat qui s’explique par le manque de clientèle d’agrément le week-end, alors que les manifestations professionnelles reprenaient en semaine. Cette situation se ressent au niveau du revenu par chambre en baisse de 13% à Bordeaux contre -9% en moyenne dans les autres agglomérations françaises (Lille, Lyon, Marseille, Nantes et Toulouse).

Le dernier Baromètre de l’Hôtellerie Bordeaux Métropole, publiée par la CCI Bordeaux Gironde en partenariat avec In Extenso Tourisme Culture et Hôtellerie, montre des résultats encore mitigés pour le mois d’octobre 2021.

De meilleurs résultats à Bordeaux Centre

Les chiffres varient cependant d’une zone à l’autre. Bordeaux Centre obtient de meilleurs résultats dans ses hôtels avec un taux d’occupation de 73,5% et un revenu par chambre à 104 euros.

Ailleurs dans l’agglomération, on relève par exemple un taux d’occupation de seulement 61,4% dans la portion ouest et de 62,4% sur la rive droite.

Ces deux zones affichent également le plus faible revenu par chambre : 38 euros pour l’ouest de la métropole et 41 euros pour Bordeaux Bastide.

?id=3HDzfz72kSojav8IucTolnheEXVz6Myh

Les résidences de tourisme retrouvent les niveaux d’avant la crise

Contrairement aux hôtels, les résidences de tourisme ont obtenu de bons résultats en octobre dernier. Le taux d’occupation et le revenu par chambre sont quasi identiques à ceux d’avant la crise.

Le TO atteint 84,5% dans les résidences, soit une hausse de 0,4% par rapport à la même période en 2019, et le revenu par chambre s’élève à 46 euros, soit une légère baisse de 1,1%.

L’hôtellerie davantage impactée à Bordeaux qu’ailleurs en France

Les performances cumulées à Bordeaux depuis le début de l’année montrent une chute de 40% du revenu par chambre et de 37,6% du taux d’occupation par rapport à 2019. L’hôtellerie bordelaise, comparée à celle de 5 autres métropoles françaises, semble peiner à se relever de la crise.

En octobre dernier, Bordeaux se classait ainsi 5ème sur 6 au niveau des performances de son hôtellerie, devançant Toulouse mais derrière Lille, Marseille, Lyon et Nantes.

Synthèse de ce baromètre sur le site bordeauxgironde.cci.fr

Ecomnews - Adds