Ecomnews - Adds
La Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon lance Néo Business pour les starts-up innovantes
Par Fiona Urbain publié le 25 OCT 2017 à 09:00
La Caisse d'Épargne Languedoc-Roussillon a lancé, le 23 octobre, Néo Business, son nouveau dispositif d'accompagnement des start-up innovantes du territoire. Les trois premières entreprises labellisées sont : Microphyt, Resilient Innovation et Plussh.

Le territoire du Languedoc-Roussillon compte un nouveau dispositif d’accompagnement pour les start-up : Néo Business.

Complémentaire des structures d’accompagnement déjà existantes (Réseau Synersud, le BIC, French South Digital, Créalia…), Néo Business va permettre aux start-up de developper leur business en favorisant les rencontres avec des clients potentiels.

« Nous avons le réseau de BPCE, deuxième groupe bancaire français, un réseau de chefs d’entreprises, de collectivités, d’associations, qui permettra aux start-up d’avoir d'avoir un business qui se développe vite. » a expliqué Christine Fabresse, Présidente du Directoire de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon. « Le premier chiffre d’affaires est bien sûr primordial financièrement, mais aussi psychologiquement, pour se dire que leur innovation a de l’avenir. »

Le dispositif est porté par un comité de crédit qui réunit des experts Caisse d’Epargne et trois « serial » entrepreneurs locaux : Jean-Marc Bouchet (Président de Quadran, Béziers), Christophe Carniel (Co-fondateur et PDG de Vogo, Montpellier) et Karine Chorro (Phost’In, Montpellier). Les trois secteurs identifiés par la Caise d'Epargne sont les énergies renouvelables, le numérique et la santé.

Le comité de crédit se réunira tous les 2 mois et demi pour sélectionner les start-up qui bénéficieront du label « Néo Start-up Caisse d’Epargne ». Pour candidater, les jeunes entreprises doivent être positionnées sur l'un des trois secteurs, elles doivent être innovantes, et accompagnées par l'une des structures régionales d'incubation ou d’accélération.

Les trois premières pépites sélectionnées, sur une quinzaine de candidatures sont ;

  • Microphyt à Baillargues produit et commercialise des ingrédients actifs issus de microalgues pour laboratoires et marques cosmétiques.
  • Plussh à Montpellier est spécialisée sur l’instant live vidéo depuis un smartphone.
  • Resilient Innovation à Montpellier, qui commercialise « WalkMe », un appareil électronique destiné à améliorer les performance de marche des utilisateurs. Particulièrement utilisé par les personnes atteintes de la maladie de Parkinson, ce boîtier portatif embarque un logiciel capable de prévenir les troubles locomoteurs en déclenchant, si nécessaire, une stimulation rythmique auditive sur laquelle l’auditeur peut synchroniser ses pas.

Les start-ups labellisées pourront ainsi bénéficier d'un accompagnement bancaire sur mesure, de mise en relation avec des clients potentiels, de solutions de financement, d’un accompagnement à l’international…

Neobusiness

Ecomnews - Adds