Ecomnews - Adds
La Catalogne a développé une forte attractivité pour les entreprises dédiées au « big data »
Par Robert Fages publié le 24 MARS 2021 à 09:03
L’agence Accio qui a réalisé une étude sur le sujet en a dénombré 220. Elles emploient 2 500 personnes et réalisent un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros.

Telles sont quelques-unes des conclusions d'une étude que vient de publier l'agence Accio (Action), spécialisée dans l’étude de la compétitivité des entreprises.

Le rapport définit le « big data » comme des volumes de données importants et complexes qui, pour pouvoir les traiter et en extraire de la valeur, nécessitent l'utilisation de technologies non traditionnelles.

Cette grande quantité d'informations, très diverses et liées à l'utilisation d'Internet, doit être traitée très rapidement et souvent en temps réel, ce qui implique le besoin de nouveaux outils technologiques pour répondre à ces besoins.

Ainsi, le « big data » est associé à de nouvelles technologies telles que l'intelligence artificielle, le machine learning , le deep learning ou l'utilisation du cloud. Le document souligne également que les mégadonnées sont une technologie transversale dans un grand nombre d'industries.

Selon le rapport, les entreprises de « big data » présentes en Catalogne sont principalement des PME (89%). Il s'agit d'un secteur émergent, puisque 61,4% des entreprises ont moins de 10 ans et 38,2% sont des startups.

Le rapport souligne également que 35,5% des entreprises réalisent un chiffre d'affaires de plus d'un million d'euros et 12,7% de plus de 10 millions d'euros.

« Le big data » est également un potentiel de croissance à l'international, puisqu'un quart (25,5%) des entreprises catalanes du secteur exportent à l’international. Quant à la chaîne de valeur, il s'agit d'entreprises dédiées principalement à l'analyse de données (64,1%) et aux fournisseurs de technologies (38,2%).

Outre les entreprises, l'écosystème catalan du « big data » est également composé d'autres agents tels que des Centres de technologie et de recherche, des Universités qui mettent en avant des programmes de formation dans ce domaine ou des entités et institutions liées à l'administration publique, ainsi que des organisations et associations. liés aux foires et congrès.

En ce qui concerne les investissements étrangers, selon les données des cinq dernières années (2016-2020) analysées par Accio, la Catalogne a réussi à attirer 13 projets d'investissements étrangers dans ce secteur qui ont conduit à la création de plus de 1 800 emplois et un volume de capital investi de près de 600 millions d'euros, un chiffre qui représente 70% du total affiché par l'Etat espagnol.

Le rapport réalisé par Accio note que la pandémie a accéléré la numérisation des entreprises et de la société dans son ensemble, ce qui profite au secteur des données pour l’ensemble du pays. Toutes celles et tous ceux qui suivent le Covid-19 soulignent l'importance de disposer de données pour analyser sa propagation et ses effets, ainsi que pour pouvoir anticiper et prendre des décisions.

Cela impacte le décompte total des cas et le suivi de l'évolution de la pandémie, mais aussi le déploiement de tests diagnostics, l'étude des médicaments ou le développement de plateformes de e-santé…

Dans le contexte de la pandémie, en Catalogne, des initiatives basées sur le « big data » et l'intelligence artificielle ont été déployées comme l'Observatoire épidémiologique dans le but de prévenir d'autres épidémies, tandis que des institutions de renom dans le domaine de la santé ont mis en place un projet visant à intégrer la gestion des données lors du traitement des patients Covid-19.

Ecomnews - Adds