Ecomnews - Adds
CFAI de Baillargues : 80% des diplômés ont trouvé un emploi !
Par Fiona Urbain publié le 08 DEC 2017 à 09:00
Le premier décembre, le CFAI et l'Afpi LR ont célébré la remise de diplômes pour une centaine d’apprentis dans le secteur industriel. BTS, Licences ou Bac pro, ils ont reçu leur diplôme en présence de leurs familles et amis. Pourquoi ont-ils choisi l'apprentissage ? Quels sont les avantages pour eux et leurs employeurs ? Comment voient-ils leur avenir dans le secteur industriel qui recrute 80 000 personnes par an ?

Le Centre de Formation des Apprentis de l’Industrie du Languedoc Roussillon (CFAI LR) a été créé en 1994 par l’UIMM Méditerranée Ouest et l’UIMM Gard Lozère.

Le centre propose des formations industrielles par apprentissage du niveau CAP à Bac+3. Avec un taux de réussite aux diplômes de 80% et un taux d’insertion dans l’emploi de 82% le CFAI Languedoc-Roussillon est devenu le référent de l’apprentissage pour les industries technologiques.

« Ce qui fait la différence, au centre de formation, c’est la proximité qu’on peut avoir avec les équipes. Les jeunes sont épaulés et encadrés par des experts , ils ont un suivi personnalisé tout au long de leur formation » précise Audrey San Martin, responsable du pôle matières générales au CFAI.

Un secteur en pleine mutation qui recrute

« L’industrie va recruter 80 000 personnes par an ces prochaines années et l’apprentissage est la voie royale pour l’emploi » selon Michel Debouverie Président du CFAI et de l'Afpi LR. Cette année, le secteur a embauché 120 000 personnes.

Les métiers de l’industrie sont encore trop mal-perçus par les jeunes et leurs parents. « L’idée reçue est qu’un mécanicien est quelqu'un d’assez bourru, alors qu’il faut être précis et minutieux ! » explique Adrien Garcia, diplômée en BTS BTS Industrialisation des produits mécaniques.

« Il n’y a pas assez de communication dans les collèges, les lycées. Le BAC Pro est toujours vu comme ce qu’on fait si on est pas assez bon pour aller en S ou L , alors que c’est la meilleure voie pour être sur de trouver un emploi » ajoute Robin Axel, lui aussi diplômée en BTS Industrialisation des produits mécaniques.

Loin d’être un secteur vieillissant, ce que l’on nomme « industrie du futur » est déjà bien présente dans les usines françaises. Les nouvelles technologies d’automatisation et de digitalisation sont bien intégrées dans ces métiers.

L’industrie évolue sans cesse, tant sur ses techniques qu’au sein de ses carrières. Mais ce qui est sur est qu'il existe une forte perspective d’évolution dans l’emploi industriel.

diplomes cfai

Ecomnews - Adds