Ecomnews - Adds
Châtellerault : Plaxtil lance la première solution circulaire de recyclage des masques de protection
Par Redaction publié le 20 AOÛT 2020 à 09:20
Alors que l’obligation de porter un masque s’étend dans de nombreuses villes de France, de plus en plus de masques se retrouvent dans la nature. Plaxtil et Uvmobi s'associent pour lancer depuis Châtellerault dans la Vienne, la première solution circulaire de recyclage des masques de protection.

Depuis plusieurs semaines, un nombre important de masques jetables se retrouve sur la voie publique et dans la nature, créant une nouvelle pollution écologique et sanitaire.

Au-delà de la crainte liée à une nouvelle contamination, les masques jetables sont fabriqués en matériaux plastiques et ont évidemment un impact environnemental élevé s'ils ne sont pas recyclés.

L'industrie textile : 2ème industrie la plus polluante de la planète

L’industrie textile serait la deuxième industrie la plus polluante au monde après celle du pétrole.

La crise sanitaire liée au coronavirus et l'incitation à porter des masques pour la sécurité de tous n'ont rien arrangé. Ces accessoires, non biodégradables risquent de se retrouver en grande partie dans les sites d’enfouissement, dans les égouts, les cours d'eau, sans compter qu'ils peuvent mettre en danger la faune sauvage.

Les masques jetables sont conçus à partir d’un mélange de fibres synthétiques et de cellulose, d’un élastique et de métal. C’est face à tous ces constats que Plaxtil et Uvmobi ont décidé de s’associer pour lancer la première solution circulaire de recyclage des masques de protection, en partenariat avec la Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault.

Un nouveau matériau fabriqué à partir de déchets textiles non-recyclables

Plaxtil est un nouveau matériau écologique fabriqué à partir de déchets textiles non-recyclables, assimilable à un plastique écologique et qui se substitue au plastique 100% pétrole. Bien entendu, Plaxtil est lui-même recyclable.

Il s'agit donc d'une solution circulaire et éco-conçue pour toutes les entreprises qui produisent des déchets textiles.

Dans le contexte actuel et pour faire face à la pollution générée par les masques, l’entreprise s'est associée à Uvmobi, qui développe des solutions de désinfection des transports partagés (VTC, bus, trains etc.) grâce à la lumière ultraviolette germicide.

Dans le cadre du projet Plaxtil, Uvmobi apporte son expertise de la décontamination par ultraviolet pour le traitement des masques avant leur recyclage.

Ecomnews - Adds