Ecomnews - Adds
Clermont l'Hérault se donne comme priorité d'attirer touristes et entreprises
Par Johanne Eva Desvages publié le 05 JUIN 2018 à 13:00
L'ancienne gare de Clermont l'Hérault, en cours de réhabilitation, accueillera en plus de l'office du tourisme, un service culturel et un espace dédié aux jeunes. Ce chantier s'inscrit dans une volonté de modernisation des équipements du Clermontais. Les explications d'Ecomnews.

"On a essayé de créer un espace traversant où les jeunes de 10 à 25 ans pourront y trouver du conseil, de l'info, du multimédia. Ce ne sera pas une mediathèque ni une bibliothèque mais il y aura du personnel de la communauté de communes très polyvalent en matière de conseils et réceptacle d'idées des jeunes pour pouvoir mettre en place des actions avec le service jeunesse " explique Jean-Claude Lacroix, le président de la Communauté de communes du Clermontais.

?id=oYNr51MpQ7aviGlXeEvOODgvPNF1VeYv

L'ancienne gare de la Ville, en chantier depuis près d'un an, accueillera également l'office de tourisme intercommunal et un centre culturel. Les travaux du bâtiment de 535m2 dépassent aujourd'hui les 600 000 euros.

De nombreux projets pour Clermont l'Herault

"Nous avons une zone d'activités de 50 hectares qui est en train de se remplir. Ce qui veut dire que des dizaines d'entreprises arrivent". Cette zone devrait générer plus de 300 emplois et la clientèle clermontaise "n'aura plus à aller à Béziers ou prendre la route" précise Jean-Claude Lacroix.

?id=VWrdNDWvBSx0gXMqHWfxojLSAb1u8Gwg

Clermont l'Herault comptera aussi sur une navette qui, dès le 1er juin, desservira le centre-ville, les zones d'activités et les villages alentours, comme Canet et Brignac. "On se donne un an pour voir si tout convient et peut-être l'adapter et l'élargir à d'autres communes clermontaises" ajoute le Président.

La commune souhaite aussi "véhiculer une image nouvelle grâce à une rive du Salagou" en obtenant la gestion de certains équipements : "une base de plein air, une auberge, un bâtiment qui accueille une auberge, un loueur de VTT une autre antenne d'office de tourisme".

"C'est un lieu touristique qui génère des centaines de milliers d'euros chaque année de retombées. Notre objectif étant de multiplier par 2 ou 3 justement ces retombées économiques dans les années à venir et c'est pour ces raisons que nous mettons en place une revalorisation de tous nos sites d'accueil"

Des transformations aujourd'hui pilotées par l'idée de créer de l'emploi dans les communes rurales, souvent délaissées au profit des grandes villes.

Ecomnews - Adds