Ecomnews - Adds
Agglomération du Pays de Grasse : Respirer l’art au Musée International de la Parfumerie
Par Sanya Maignal publié le 26 MAI 2022 à 10:00
Alors que la saison touristique sur la Côte d'Azur démarre sur les chapeaux de roue, le Musée International de la Parfumerie continue d'explorer la parfumerie actuelle par le prisme de l’art contemporain. Une belle et originale exposition qui va attirer encore plus de visiteurs azuréens et du monde entier.

?id=y9LQvuECoa3aZ1Gnj3khGMn4MJV75P9N

Le parfum c’est le glamour, le vrai, le noble, celui qui ne laisse personne indifférent ! La preuve, le Musée International de la Parfumerie ne désemplit pas depuis sa création en 2008.

Depuis, la direction de cet unique musée du monde encourage la création artistique et travaille sur l'acquisition des œuvres autour de l'art contemporain en lien avec la parfumerie.

Entre parfumerie et création artistique contemporaine

Le musée International de la Parfumerie de Grasse lance une nouvelle invitation à comprendre l'altérité. Une invitation à laisser notre esprit critique et notre imaginaire redonner une place de choix aux visions artistiques qui ne cessent de participer à notre conception du monde avec une exposition consacrée à l'art contemporain « Respirer - quand l'art contemporain sublime l'univers de la parfumerie ».

En développant cette initiative, le musée perpétue sa politique d'acquisition et d'exposition autour de la contemporain en lien avec la parfumerie.

" C’est notre exposition estivale, notre expo phare ", explique Olivier Quiquempois, Conservateur en chef des musées de la ville de Grasse. 43 artistes du monde entier et de renom international qui trouvent leur inspiration dans le domaine sensitif et, notamment, olfactif invitent le visiteur grassois ou azuréen ou encore celui qui vient de l’autre bout du monde à venir découvrir leurs œuvres.

?id=tkSr55S0wMqGL1ztfEJFyyOTL7fGnl6c

Respirer l’art !

Cette exposition dresse un état des lieux, les problématiques liées à l'art olfactif contemporain mais aussi se focalise sur les matières premières naturelles telles que les fleurs, les fruits, les feuilles, le bois...

Ou encore sur des flacons de parfum depuis l'Antiquité, le verre offrant le véritable écrin au plus belle fragrance...

C'est également un clin d'œil aux artistes comme Salvador Dali, Jean-Michel Othoniel, Véronique Monod sans oublier Baye Gallo... qui ont travaillé pour les plus grandes maisons de parfumerie.

Les procédés techniques et chimiques de transformation des matières premières végétales pour obtenir du parfum revêt un caractère alchimique pour de nombreux artistes et sont également au cœur de cette exposition.

Quand on parle des 43 œuvres, tous les supports y sont : photos, films, affiches, peintures, sculptures en pétale de rose, par exemple, fresque monumentale composée de près de 100 000 bandelettes en papier imprégnées de trois odeurs différentes, puis flacons mythiques, tableaux... un dispositif pour raconter cette histoire.

Ecomnews - Adds