Ecomnews - Adds
Un demi million de personnes handicapées sont au chômage !
Par Fiona Urbain publié le 25 NOV 2018 à 12:36
Accès à l’emploi limité, salaires inférieurs à ceux des valides... Les personnes handicapées ont du mal à se faire une place sur le marché du travail. Quelles sont les mesures qui permettent de rendre les emplois plus accessibles ?

Le taux de chômage est de 19% pour les personnes handicapées, c’est deux fois plus important que la moyenne nationale.

Et la situation se détériore chaque année : « Nous sommes dans un contexte économique difficile. Les entreprises embauchent peu et l’emploi des personnes handicapées en pâtit forcément » explique Eric Blanchet, Directeur général de l’association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées professionnelle (L'ADAPT).

Le principal problème est le faible niveau de qualification des personnes handicapées : seules 25% d’’entre elles ont un niveau supérieur ou égal au bac.

Depuis 2005 la loi impose pourtant à tout chef d’entreprise (de plus de 20 salariés) d’embaucher 6% de personnes en situation de handicap. Un objectif loin d’être atteint avec seulement 3,4% (en emploi direct) dans les entreprises privées et 5,2% dans le public.

Pour 40% des entreprises, la mise en place d’une politique handicap est une priorité et nécessite une action concrète.

« Au delà du cadre légal, les entreprises ont besoin d’être épaulées. Et c’est tout l’enjeu de nos missions : être à l’écoute des employeurs mais également force de proposition pour favoriser le recrutement des personnes en situation de handicap. Il y a des efforts à faire pour simplifier les démarches et aider les petites entreprises » affirme Eric Blanchet.

Dès 2020 de nouvelles mesures devraient entrer en vigueur : plus de souplesse pour les entreprises; des formations en alternance pour les jeunes, un suivi adapté dans les CFA…

La CAF en soutien des travailleurs handicapés

La CAF accompagne ce public grâce à plusieurs prestations : l’allocation aux adultes handicapés (APA). Pour en bénéficier il faut avoir au moins 20 ans (16 ans sous certaines conditions) et un taux d’incapacité supérieur ou égal à 50%. Il faut effectuer sa demande auprès des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH).

Il est possible de télécharger le formulaire en ligne. L’AHA est cumulable avec la prime d’activité.

Ecomnews - Adds