Ecomnews - Adds
Le Département de la Gironde consacre 400 000 euros à l’aide aux aidants en 2020
Par Denys Bédarride publié le 09 OCT 2020 à 09:33
Covid-19 : Le Département poursuit son engagement en faveur d’une revalorisation des métiers essentiels pendant la crise, avec une prime de 1 000 euros attribuée aux personnels des secteurs de l’autonomie et de la protection de l’enfance.

L’aide aux aidants, priorité départementale dès 2020-2021

En France, 1 personne sur 5 accompagne un proche malade, en situation de handicap ou de dépendance.

Le Département de la Gironde, chef de file de l’action sociale, a souhaité faire de l’aide aux aidants une priorité majeure, notamment dans sa mission en matière d’accompagnement.

La feuille de route menée par la collectivité en 2020-2021 s’articule autour de 3 axes :

1) Améliorer et renforcer l’information et permettre aux professionnels de mieux repérer et orienter les personnes aidantes ;

2) Structurer un dispositif départemental global et coordonné de l’aide aux aidants, décliné sur les territoires de solidarité ;

3) Accompagner les personnes aidantes, et soutenir l’évolution de l’offre d’actions et les expérimentations innovantes.

Le Département souhaite offrir des réponses adaptées à chaque territoire au plus près des Girondins, et contribuer à la construction d’une société inclusive.

À ce titre, cette démarche vient réaffirmer la politique départementale de l’Autonomie particulièrement volontariste pour répondre au souhait des personnes qui souhaitent pouvoir vivre le plus longtemps possible au sein de leur domicile.

Le Département de la Gironde met à disposition des aidants plusieurs formes de soutien :

1) Une offre d’accompagnement élargie des aidants, grâce au travail de 12 psychologues spécialement recrutés depuis 2018 en Gironde

Accompagnement individuel : information, conseil, formation, soutien psychologique, médiation familiale, aides financières, mais aussi mise à disposition de plateformes téléphoniques, de guides et d’annuaires ;

Accompagnement collectif : réunions d’information, formations, moments d’échange entre aidants, activités de loisirs et de bien-être, programme d’éducation thérapeutique.

2) Solutions de « répit » pour permettre aux aidants de se ressourcer : accueil du proche en établissement (de jour, de nuit, et accueil d’urgence ou temporaire), halte relais, accueil familial (158 familles d’accueil agréées en Gironde), intervention / relai à domicile, séjour répit et vacances, …

3) Le Département offre également la mise en place d’un relais, en cas d’hospitalisation de l’aidant, d’une personne âgée bénéficiaire de l’allocation personnalisée autonomie (APA).

4) La collectivité finance également, le répit pour les aidants des personnes en situation de handicap, développe des modes d’habitat expérimentaux et innove chaque jour pour mieux pour répondre aux besoins des Girondins.

Chiffres clés en France et en Gironde

En France, 11 millions de personnes, soit 1 personne sur 5 en moyenne, accompagnent un proche malade, en situation de handicap ou de dépendance.

La population des aidants familiaux constitue un ensemble hétérogène aux profils et aux besoins différenciés. Cependant, on peut noter que parmi eux : 57 % sont des femmes, 66 % sont âgés de 50 ans et plus, 61 % travaillent, 46 % accompagnent une personne âgée dépendante (Baromètre des Aidants 2019, Fondation April et Institut BVA).

À l’échelle de notre département, cela représente plus de 300 000 Girondines et Girondins. Le nombre de personnes aidantes ne cesse d’augmenter et selon les prévisions de la Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES), un actif sur 4 sera aidant en 2030.

Selon le Baromètre 2017 publié par la Fondation April et BVA, seulement 46 % des aidants se considèreraient comme tels... alors qu’à eux seuls, les proches aidants de personnes âgées de plus de 60 ans permettent de réaliser des économies estimées à 11 milliards d’euros par an (selon des données de la CNSA en 2014).

Une priorité départementale

L’aide aux aidants figure parmi les priorités inscrites dans des axes du projet porté par le Département et de la réponse à l’appel à manifestation « Territoire 100% Inclusif » lancé par le secrétariat d’état du Premier Ministre en charge des personnes en situation de handicap.

La feuille de route élaborée projette pour 2025 : la valorisation du statut de l’aidant, une identification claire des espaces et des professionnels qui peuvent les informer, les soutenir dans leurs démarches, et assurer la coordination de la prise en charge de leur enfant en situation de handicap.

Le Département de la Gironde se veut également aussi en phase avec les orientations de la « Stratégie nationale de mobilisation et de soutien 2020-2022 » annoncée par le gouvernement le 23 octobre 2019. Sollicitée en décembre 2019, la collectivité participe dans ce cadre aux travaux menés par la Direction Interministérielle à la Transformation Publique (DITP) pour la création d’un label « Je réponds aux aidants - Je réponds aux aînés ».

Enfin, dans le contexte de la crise sanitaire liée à la Covid-19, pendant le confinement et à sa sortie, les psychologues dédiés à l’aide aux aidants du Département, en lien avec la Plateforme téléphonique Accueil Autonomie,ont mis en place des permanences de soutien téléphonique.

Les psychologues ont ainsi renforcé le suivi à distance des personnes aidantes déjà identifiées et ont assuré le suivi de nouvelles situations en urgence. Les entretiens de lien social qu’ils ont réalisés et leur travail important de coordination avec les partenaires, ont permis de soutenir les personnes aidantes fatiguées et épuisées, ainsi que celles confrontées à des situations « explosives » au domicile.

Ecomnews - Adds