Ecomnews - Adds
Disrupt’ Campus Toulouse 2021 : C’est l’Equipe « N3C My Chimio» qui remporte le prix du Crédit Agricole Toulouse 31
Par Denys Bédarride publié le 08 JUIL 2021 à 09:30
Au terme de 6 mois de travail collaboratif, au milieu de stages, contrats de travail, partiels, et autres projets obligatoires dans leurs formations, les étudiantes et étudiants des 8 équipes engagées dans Disrupt’ Campus Toulouse ont défendu leur projet à l’oral le 19 mai 2021. Etaient présents les responsables des formations, les porteurs de projet et un jury externe composé de représentants de plusieurs organismes du monde économique, acteurs de l’innovation et de la création d’entreprises : CCI 31, Crédit Agricole Toulouse 31, EDF, Eurobiomed, La Mêlée, et NUBBO. C’est à ce jury que revenait le choix du lauréat du prix du Crédit Agricole Toulouse 31, d’un montant de 1000€, sur la base d’indicateurs de gestion de projet d’innovation.

De plus, pour la première fois, les équipes devaient prendre en compte les impacts environnementaux de leur démarche et des solutions proposées.

EDF a choisi d’accompagner cette dimension en décernant un trophée de l’innovation éco-responsable. Les critères évalués sur la base d’un rapport écrit, prenaient en compte tant l’intention que la concrétisation de cette dimension dans la démarche et les réalisations.

L’Equipe « N3C My Chimio» remporte le prix du Crédit Agicole Toulouse 31


Alice Dhellemmes, est psychologue et chercheuse au CERPSS (Centre d’études et de recherche en psychopatho- logie et santé). Son projet est accompagné par la cellule de valorisation de l’université Toulouse - Jean Jaurès.

DCT a donné une énorme impulsion à son projet : concevoir une solution numérique pour soutenir des patients traités par anticancéreux oraux, grâce à l’implication et à la diversité des étudiants qu’elle qualifie de « professionnels » des Masters Droit du Numérique et IA (M2) et Administration Economique et Sociale (M1) de l’Université Toulouse Capitole, du M1 Sociologie des Organisations et de l’Action Publique de l’Université Toulouse - Jean Jaurès et des M1 Informatique Parcours Interaction Homme Machine et Licence 3 Informatique de l’Université Toulouse III - Paul Sabatier.

L’équipe a développé l’interface de l’application mobile, un site web vitrine qui permet de la référencer l’appli aussi d’intégrer des blogs, etc.

Enfin, les étudiants ont permis à Alice de formaliser des partenariats. Il s’agit d’une innovation importante dans le domaine de l’accompagnement psychologique des patients.

?id=JRYzOkegPcti0p55C6X4BFDbaPzRN8QP

L’équipe « Ecovi » de Berger Levrault reçoit le trophée de l’innovation éco-responsable par EDF


On peut parler de pivot pour ce projet (selon la méthode du lean start-up utilisée dans le programme DCT). En effet, l’idée initiale de simulation d’îlots de fraicheur, très prospective, a évolué grâce au travail de l’équipe très pluridisciplinaire (M1 MIAGE, M1 AES, M2 DNIA de l’Université Toulouse Capitole - M1 Sociologie des Organisations et de l’Action Publique de l’Université Toulouse, M1 Création Numérique de l’l’Université Toulouse - Jean Jaurès - M1 Informatique parcours DL et IHM de l’Université Toulouse III, M2 Génie biomédical de l’Université Toulouse III - Paul Sabatier) aux côtés de Stéphanie Rey, référente du projet chez Berger Levrault.

Le projet a été recentré sur le besoin des utilisateurs en particulier au sein des collectivités territoriales (après des interviews) : l’identification des îlots de chaleur en milieu urbain.

Les étudiants ont conçu une première ébauche d’un site web qui s’appuiera sur des données en open data (température, humidité, etc) produites par les villes selon une régularité et un format différents. La prochaine étape pour Berger Levrault sera d’intégrer ce travail dans une approche plus large et de réfléchir à aux moyens d’harmoniser les données collectées entre les villes.

Un chantier qui n’aurait pas vu le jour sans DCT.

?id=sY191HCVnVWcX2Z03qMk9vyYk6VxFXsK

Ecomnews - Adds