Ecomnews - Adds
Dordogne : Des temps difficiles pour la filière viticole Bergerac-Duras
Par Redaction publié le 11 FEVR 2020 à 09:08
La filière viticole Bergerac-Duras est confrontée à de nombreux obstacles au niveau national et international : baisse de la consommation dans les grandes surfaces de distribution en France, taxe de 25% mise en place par les Etats-Unis, arrêt du marché chinois, et pour couronner le tout : l’incertitude du marché au Royaume-Uni pour cause de Brexit.

Les vignerons en Dordogne sont en crise depuis quelques mois. La taxe de 25% instaurée le 18 octobre 2019 par les Etats-Unis pénalise l’exportation du vin. Il n’est pas le seul car le marché au Royaume-uni fait face également à des incertitudes pour cause de Brexit.

En Chine, la concurrence est rude face aux vins de l'Australie et du Chili qui entrent sans taxe dans le pays.

Les exportations sont plombées et les conséquences se font déjà sentir. Selon nos confrères de France Bleu, certains viticulteurs comme Daniel Hecquet du château Puy Servain Calabre, exportent prés de 60% de leur production à l’étranger. La situation est aussi critique pour le reste des professionnels du vin en Dordogne.

Plus de 50 % des exploitants partiront à la retraite dans les dix années à venir et tous n’auront pas de repreneur. Le contexte climatique et économique auquel le monde agricole est confronté les fait fuir.

Ecomnews - Adds