Ecomnews - Adds
Enquête : Quelle est la situation économique sur le territoire de Aix-Marseille-Provence ?
Par Denys Bédarride publié le 06 JAN 2021 à 09:12
Rebond insuffisant, avenir incertain, demande en berne, craintes sur l’emploi : l’impact de la Covid-19 s’installe dans la durée. Cette enquête trimestrielle a été réalisée par la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence auprès de chefs d'entreprises appelés à s'exprimer sur leur activité du trimestre, les perspectives et leurs préoccupations

La CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence réalise tous les trimestres une étude de conjoncture auprès d’un panel de chefs d’entreprises du territoire. 390 chefs d’entreprises ont répondu à l'enquête portant sur leur activité du 3e trimestre (période de déconfinement), avec un point d’actualité à la date d’enquête, soit du 5 octobre au 3 novembre 2020.

Un rebond insuffisant

50% des chefs d’entreprises indiquent une baisse d’activité au 3e trimestre (particulièrement les entreprises de moins de 10 salariés et les cafés-hôtels-restaurants) contre 75% au 2e trimestre (un recul historique lié au 1er confinement).

Ce léger rebond après le premier confinement est insuffisant et porteur d’une forte inquiétude pour l’avenir. Les entreprises entrent dans le second confinement, très fortement fragilisées.

?id=c9H6lmB9JnNwwLv96jICoS3pfJlUDFM0

Un avenir incertain

53% des chefs d’entreprises estiment que leur chiffre d’affaires va décroître au 4e trimestre et 7% seulement anticipent une progression.

Parmi les entreprises en baisse d’activité à la date d’enquête, une forte proportion (plus d’une entreprise sur deux) indique ne pas savoir quand leur activité reviendra à un niveau habituel. 1 entreprise sur 100 seulement anticipe un retour à la normale dans les 3 prochains mois (elles étaient 1 sur 3 lors de la précédente enquête). 1 entreprise sur 5 espère un retour à la normale d’ici la fin du 1ersemestre 2021, alors que 1 entreprise sur 5 l’envisage uniquement au 2e semestre 2021.

Pour les chefs d’entreprises cette crise de la Covid-19 risque donc de s’inscrire dans la durée.

Impact sur l’emploi

Le recul de l’activité impactera à la baisse les perspectives de recrutement : seules 5% des entreprises prévoient d’embaucher contre 16% qui anticipent un recul de leurs effectifs. Une dégradation qui s’affirme depuis 6 mois.

?id=d6MrwvYB04QFKw3Fehn2KgTItVDrBlyn

Ecomnews - Adds