Ecomnews - Adds
Gironde  : Comment se porte le marché de l’immobilier ?
Par Fiona Urbain publié le 02 MARS 2021 à 09:39
La Chambre des notaires de la Gironde a présenté les chiffres du marché de l’immobilier en Gironde pour l’année 2020. Une année bien particulière avec le confinement et les contraintes sanitaires. Et pourtant 2020 a bien résisté à toutes ces difficultés. Détails dans notre article.

Si les volumes de ventes ont baissé dans tous les secteurs avec une moyenne de - 8,7% (tous bien confondus) les prix eux ont significativement augmentés : + 4,5% pour les appartements anciens + 8,8% pour les maisons anciennes + 4,6% pour les appartement neufs + 4,4% pour les terrains à bâtir.

« Les évolutions sont différentes selon les secteurs du département mais en règle générale l’immobilier en Gironde se porte bien. Cette évolution s’explique surement par la qualité de vie girondine. Sa situation géographique, sa proximité de la mer et de la montagne en font un lieu convoité. À cela s’ajoute le taux des prêts bancaires toujours en baisse et des durées d’endettement qui s’allongent. Enfin une activité économique soutenue… à 2 heures de Paris. La Gironde a toujours un beau potentiel. Nous avons raison de rester confiant." assure Maître Mathieu Massie Président de la Chambre des notaires de la Gironde.

Evolution des prix médians

Le marché immobilier girondin se distingue par une évolution annuelle des prix médians assez significative :

  • En France (hors IdF et DOM) : le marché du résidentiel ancien connaît une évolution notable. L’indice de prix des appartements anciens et des maisons anciennes a gagné en moyenne plus de 6 %.
  • En Gironde par rapport à la tendance constatée en France (hors IdF et DOM), le prix de vente médian des maisons anciennes est plus élevé (+8,8 %) alors que le prix de vente médian des appartements anciens augmente légèrement (+4,5 %).
  • Sur le marché foncier des appartements neufs, les écarts entre la Province et la Gironde sont moins importants, évoluant sensiblement de la même façon ces dernières années. Depuis 2014, le prix au m² médian en Gironde est plus élevé qu’en Province. Sur les 2 pièces, il est de 4 500 € (+ 4,4%) en Gironde comparé à 4 140 € (+4,6 %) en Province. Sur les 3 pièces, le prix du m² médian s’établit à 4 060 € (+3,7%) en Gironde comparé à 3 810 € (+4,2 %) en Province

?id=jPwsFsCb99duwN8T5RA3vNlQxMlmGEGy

Les chiffres clés pour la Métropole bordelaise

À Bordeaux Métropole, reflet du marché foncier, les prix au m² des appartements à fin novembre 2020, suivent une tendance générale avec une augmentation plus conséquente dans l’habitat neuf ; soit 4 210 €/m².

Les communes de Mérignac et de Cenon ont enregistré la plus forte augmentation du prix au m² médian des appartements anciens sur un an avec +12,4 % (2 480 €/m²) à Cenon et +10,2 % (3 090 €/m²) à Mérignac.

A l’inverse, les communes de Floirac et Talence ont enregistré la plus forte baisse avec -3,5 % (3 480 €/m²) à Talence et -3,9 % (2 970 €/m²) à Floirac.

Les communes qui enregistrent la plus forte hausse du prix au m² médian des appartements neufs sur un an sont Floirac (+12,8 %), Parempuyre (+11,9 %) et Cenon (+11,8 %).

Pour les appartements neufs, Talence est la commune qui présente le prix médian au m² le plus élevé (5 400 €/m²), devant Pessac (4 600 €/m²) et Saint-Médard-en-Jalles (4 500 €/m²).

Ecomnews - Adds