Ecomnews - Adds
Grand Poitiers : La communauté urbaine se dote d’une nouvelle chaufferie à énergie renouvelable
Par Paul Bureau publié le 23 NOV 2021 à 09:30
Ce 17 novembre a été inauguré à Poitiers une nouvelle chaufferie biomasse agrandissant ainsi le réseau de chaleur de la communauté urbaine. En présence de Florence Jardin, Présidente du Grand Poitiers et de Sylvie Jéhanno, Présidente-Directrice Générale de Dalkia, la paille a été mise à l’honneur dans ce nouveau complexe énergétique alliant à la fois renouvelable et local.

C’est un jour « historique » pour Florence Jardin, Présidente du Grand Poitiers, qui est venue assister à l’inauguration de la seconde chaufferie à paille de sa communauté.

Elle se réjouit du fait que 69% du réseau de chauffage mis en place par la collectivité sera assumé grâce à des énergies renouvelables. Transition engagée avec l’installation d’une unité de valorisation énergétique traitant les déchets, puis d’une chaufferie à bois, c’est aujourd’hui au tour de la paille de chauffer les foyers poitevins.

Elle affirme, “ C’est à notre échelle que l’on peut le plus agir, en choisissant de consommer local, de consommer propre“.

?id=okGW4HJXRBDycUu46iTzwe1gs3DK31W3

Un enjeu écologique, économique et social

En effet, cette nouvelle installation éviterait l’émission de 23 000 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent d’un parc automobile de 11 000 voitures. Alimentée par de la paille issue de producteurs basés dans un rayon de 50 km de Poitiers, cette nouvelle chaufferie s’offre l’énergie des territoires comme levier économique et social. L’objectif étant à terme de faire sortir de la précarité énergétique certains occupants parmi les 12 000 foyers connectés au réseau de chaleur, faisant ainsi baisser les taxes sur l’énergie.

La chaufferie « paille » de la rue Dolmen venant s’ajouter à une précédente chaufferie biomasse inaugurée en 2011, “c’est un réveil du réseau de chaleur qui a été entrepris“ selon Jérôme Freisseix, Directeur Général Adjoint à la transition écologique du Grand Poitiers. “Après les augmentations de l’année 2020-2021, ce réseau fixe son tarif autour de -30% par rapport à du gaz classique“ ajoute t-il.

Dans ce défi technique lancé par le Grand Poitiers, le Fond Européen de Développement Régional (FEDER) a répondu présent, tout comme le Fonds Chaleur porté par l’ADEME et la Région Nouvelle Aquitaine qui ont collectivement mis près de 7,8 M€ d’euros sur la table.

?id=TMZPKzEylGl6WGV2jTRjntxuknonTbsf

Valoriser les énergies des territoires

Une fois les questions économiques réglées, reste la technique. Cette technologie de chaufferie paille reste rare en France. Dalkia, l’entreprise chargée de la conception, la réalisation et l’exploitation du site signe également une nouvelle prouesse en implantant, à Poitiers, sa deuxième chaufferie du genre.

Sylvie Jéhanno, la Présidente-Directrice Générale de Dalkia voit dans cette inauguration “ le moyen de faire de la pédagogie dans une transition écologique qui parait des fois un peu abstraite“.

Dans ce réseau de chaleur de 32 kilomètres, le plus grand de Nouvelle Aquitaine, il est essentiel selon la présidente de la filiale du Groupe EDF “d’aller chercher les énergies des territoires pour favoriser cette chaleur renouvelable“.

L’énergie locale portée par des projets comme la chaufferie « paille » rappelle que la chaleur représente près de 50% des consommations d’énergies en France.

?id=nalORDYZOBQFeezuq1UXKj4GECp5mFDR

Aux lendemains des rapports du GIEC et de la COP26, Dalkia se dit ainsi engagé dans une transition énergétique globale. Actant au sein du groupe la progressive sortie des énergies fossiles comme le charbon, le fuel ou le gaz, l’entreprise cherche à verdir sa production en alliant l’intelligence numérique, artificielle mais avant tout humaine, ultime levier pour un changement pérenne de la consommation énergétique. Sylvie Jéhanno aime rappeler, “L’efficacité énergétique c’est l’économie de l’énergie qui n’est pas consommée et qui n’émet pas de CO2“.

?id=j0Rx98yFetOwSjpDVZD5XUjWXRsNAuAd

Ecomnews - Adds