Ecomnews - Adds
Comment la Ville de Grasse met-elle son patrimoine en lumière ?
Par Sanya Maignal publié le 17 SEPT 2020 à 09:54
Comme partout, pendant plusieurs mois la culture et l'événementiel ont été mis à l’arrêt en Pays de Grasse. Le patrimoine étant une priorité essentielle de la politique culturelle, une grande ambition pour la ville labellisée Ville d’Art et d’Histoire et pour le Pays de Grasse, la saison culturelle se prépare en dépit de l’épidémie.

Léonetto Cappiello sera à l'honneur au Musée international de la parfumerie qui consacre au père de l’affiche moderne une exposition à la hauteur de cet artiste spectaculaire qui a laissé une empreinte essentielle dans l’histoire de l’art publicitaire et notamment dans l’univers du parfum et de la cosmétique.

" Une nouvelle pierre à l’édifice de notre musée qui est en quelque sorte un modèle dans ce que doit être un lieu culturel à savoir un lieu de passerelles, un lieu de transmission, qui réveille nos sens et notre imaginaire ", a précisé Jérôme Viaud, Président de la communauté d'agglomération Pays de Grasse, lors du lancement de la saison culturelle.

Un autre grand artiste avant-gardiste sera mis à l'honneur : Charles Nègre. De nombreuses manifestations prévues ont été annulées en raison de la crise sanitaire, uniquement l'exposition au Musée d’Art et d’Histoire de Provence sera maintenue.

?id=yiHatOZND6c2XUyVz3NglG4f0wXR51oo

La culture, un ressort de cohésion, de développement et de rayonnement

En Pays de Grasse, la culture n’est pas une parure mais un supplément d’âme. Des passerelles et transversalités entre l'économie et l'activité culturelle sont nombreuses et importantes. "La culture est"; estime le Président de la CAPG, un ressort de cohésion, de développement et de rayonnement.

Le patrimoine n’est pas uniquement l’affaire des institutions. C’est l’affaire de tous, parce qu’il donne sens et continuité à notre histoire commune", a souligné Jérôme Viaud.

Les Journées européennes du patrimoine, placées cette année sous le thème Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie, sont une invitation à redécouvrir autrement la ville et ses trésors.

Tout est fait pour voyager dans les mémoires, à éclairer notre présent et ce de manière ludique, en famille… et notamment des nouveautés "dont la participation du cinéma qui nous montrera des films très anciens que peu de personnes ont vu, explique Nicolas Doyen, adjoint au Maire à la culture.

La deuxième nouveauté pendant ce week-end là sera la visite du château Saint-Georges, la maison où habitait le parfumeur Léon Chiris."

?id=eliYwwQ1sB3jQRHLgX64MU45Oi5wrHu5

Ecomnews - Adds