Ecomnews - Adds
Hérault : Quels sont les projets de développement économique pour le biterrois ?
Par D'Andréano Nicolas publié le 07 NOV 2017 à 09:00
Entouré par Toulouse, l’Espagne, la Méditerranée et Montpellier, le biterrois se situe dans un carrefour du sud de la France. Pourtant, le territoire souffre d’un chômage important et d’une défiance de la part des entrepreneurs. Robert Ménard Ville de Béziers, Frédéric Lacas Agglo de Béziers, Kléber Mesquida Département de l'Hérault et Marc Aufort pour le Medef Béziers dévoilent leurs objectifs pour relancer l’économie du Biterrois.

Béziers est la seconde ville du département héraultais avec plus de 75 000 habitants. Terre viticole et d’Histoire, la sous-préfecture de l’Hérault se déploie sur plusieurs fronts afin de dynamiser son activité.

Avec environ 22% de demandeurs d’emploi, la ville de Béziers lutte pour s’en sortir. Autre chiffre impressionnant, 47,3% des moins de 30 ans vivent sous le seuil de pauvreté.

Pourtant, Marc Aufort, le nouveau patron du MEDEF Béziers Littoral Ouest Hérault, veut aussi voir le positif dans l’économie biterroise

« Notre territoire regorge d’atouts ! Nous avons une viticulture de qualité, un tourisme omniprésent et une réserve foncière que nous devons exploiter ! Il faut faciliter l’accès à notre territoire ! »

La ville redore son centre-ville

Du côté de la municipalité une des stratégies est de redorer son centre-ville afin de redonner une attractivité à la cité et d’y injecter du sang neuf.

« On termine l’aménagement du centre ville et de la place Jean Jaurès. Ce sont 10 millions d’euros investis par la ville ! » explique Robert Ménard, le Maire de Béziers.

« Nous avons également investi plusieurs millions d’euros dans le pourtour des halles et sur la place de la Madeleine. »

Au coeur de sa ville, Béziers a vu l’activité reprendre peu à peu. Le Polygone Béziers a d’ailleurs réalisé un chiffre d’affaires de 102 millions d’euros pour 2016. Un record !

Béziers

Décathlon s’implante sur la ZAC Méridienne

Comme l’évoquait Ecomnews dans un précédent article, un magasin Décathlon va s’implanter dans l’agglomération Biterroise. C’est à Villeneuve-lès-Béziers, sur la ZAC Méridienne, que l’enseigne sportive va s’installer :

« Ce sont près de 100 emplois qui sont maintenus ou créés et 14 millions d’euros d’investissement garantis » expliquait Frédéric Lacas le Président de l’agglomération Béziers-Méditerranée.

Un pôle entrepreneurial pour 2020

Le 12 octobre dernier, le conseil communautaire de l’Agglomération Béziers Méditerranée a également voté à l’unanimité la création d’un pôle entrepreneurial au coeur de la ville de Béziers. Un pôle entrepreneurial qui pourrait être livré, selon les estimations des élus, en 2020 pour un coût estimé à 6,9 millions d'euros.

3,5 millions d’euros investis dans les Orpellières

Les Orpellières, zone naturelle de 144 hectares classée Natura 2000 va être remise en valeur via une maison de site afin de faire profiter à la population biterroise mais aussi aux touristes de la biodiversité de cet espace. Les travaux devraient s’achever en 2020 pour un coût estimé à 3,5 millions d’euros.

La Ligne Grande Vitesse, un enjeu capital

D’autres projets sont à l’étude. Dans les transports, ce sont le port de Béziers-Méditerranée et la future LGV (ligne grande vitesse) qui monopolisent les esprits.

La LGV est une vraie source d’interrogation pour Frédéric Lacas. La remise en question de ce projet par le gouvernement est un réel problème pour le biterrois. Avec les 4 autres Présidents de l’association « Cœur du Languedoc » composée du Grand Narbonne, Hérault Méditerranée, la Domitienne et la Région lézignanaise, Frédéric Lacas a rappelé que « ce projet a d’ores et déjà coûté 75 millions d’euros en études et acquisitions foncières, dont 5 millions d’euros supportés par les agglomérations de Béziers Méditerranée, d’Hérault Méditerranée et du Grand Narbonne. »

Même son de cloche du côté de Marc Aufort. « Il faut mettre en oeuvre des infrastructures routières, autoroutières et ferroviaires pour faciliter l’accès au Biterrois et donc faciliter l’implantation de la ligne LGV. »

Loisirs et culture continuent leur développement sur le Biterrois

Le conseil départemental a entreprit des travaux sur le domaine de Bayssan comme l’expliquait Ecomnews récemment avec pour projets d’un jardin floral baptisé les jardins de Méditerranée et d’un parc à thèmes consacré au cinéma.

« Cette économie qui se basera sur le tourisme, la culture, la fréquentation générera une plus grande activité sur le grand Biterrois. » explique Kléber Mesquida, le Président du Conseil Départemental de l’Hérault.

L’agglomération prévoit aussi un investissement de 13,2 millions d’euros pour la réalisation d’un bassin olympique basé à Sauvian. Une infrastructure sportive qui pourra accueillir jusqu’à 700 personnes simultanément.

Robert Ménard Frédéric Lacas

Ecomnews - Adds