Ecomnews - Adds
IBM investit en France et va créer 1 800 emplois
Par Rédaction publié le 04 JUIN 2018 à 09:00
Lorsque l’on lance le débat de l’intelligence artificielle, certains restent dubitatifs qu’en à la répercussion de cette technologie sur le quotidien de l’homme. L’inquiétude se fait ressentir chez les consommateurs, mais aussi de la part de grands chefs d’entreprises. Pourtant, l’évolution de l’IA ne fait pas peur à IBM qui prévoit d’embaucher 1 800 personnes dans le développement de cette technologie et dans l’internet des objets.

Lors de son entretien avec Emmanuel Macron mercredi 23 mai pendant l’évènement « Tech For Good », la directrice générale de la société américaine Virginia Rometty a dévoilé son engouement pour la technologie qu’est l’intelligence artificielle.
En appuyant les propos d’Emmanuel Macron, la gérante américaine insiste sur le fait qu’il faille investir dans ces technologies qui façonnent les métiers de demain. Le président nous a fait part de son projet de faire de la France un centre d’excellence consacré à l’IA.

La collaboration d’IBM avec de grands groupes français tels que le Crédit-mutuelle, Orange Bank, SNCF et bien d’autres, aidera donc le pays à atteindre son objectif de promoteur. Une nouvelle ambition qui a encouragé IBM à investir dans le pays en créant 1 800 emplois en 2 ans.

Cumulant un revenu de 80 milliards d’euros dont 47 % provenant des nouvelles technologies, en janvier c’est 400 emplois qui ont été crées par la société américaine dans le domaine de la recherche.

Des emplois qui se concentrent principalement sur le développement de l’IA, la blockchain et l’internet des objets (qui consiste à faire communiquer entre eux les objets matériels et immatériels).
La société a toujours été pionnière dans l’innovation pour garder une technologie et des méthodes de travail toujours d’actualité.
Composée de 15 000 personnes dans l’ingénierie, 8 000 dans la cybersécurité et 7 000 dans la santé, c’est 500 millions d’euros qui sont investis chaque année dans la formation du personnel.

Pour Virginia Rometty, dans le futur les emplois nécessiteront à la fois l’homme et la machine. C’est pour cela que même si tout le monde ne dispose pas du même niveau d’éducation, ils ne doivent néanmoins pas être dénigré face aux nouvelles technologies.

C’est pourquoi le géant américain veut préparer les jeunes générations face aux nouvelles technologies.
En partenariat avec plus de 400 entreprises, IBM consacre un programme permettant de préparer les élèves à travailler avec l’IA dès le lycée. Un programme qui compte à ce jour plus de 75 000 étudiants.

Il peut être constaté que la société américaine est pleinement soucieuse de l’ampleur que prendra l’IA et agit dans son sens. La société est aussi bien sensible en ce qui concerne l’égalité des sexes, car comme Virginia Rometty nous le dévoile, IBM détient le plus fort taux de femmes de l’industrie.

Ecomnews - Adds