Ecomnews - Adds
Marseille : Le groupe Interxion utilise un cours d’eau pour refroidir trois data centers
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 02 DEC 2021 à 09:35
Opérateur de data center, Interxion rattachée depuis deux ans au géant américain Digital Realty, a inauguré le 26 novembre 2021 un nouveau système de refroidissement de l’air de trois de ses quatre data centers marseillais. Le groupe a investi 15 M€ pour remplacer les climatiseurs par de l’eau fraîche de la galerie de la Mer qui part de Gardanne et se jette dans le port de Marseille.

Aux systèmes de refroidissement classiques, Interxion a opté pour une solution plus vertueuse en captant l’eau de la « Galerie de la Mer », émanant des anciennes mines à charbon de Gardanne, pour refroidir les baies informatiques de ses clients.

Simple en théorie mais complexe à exécuter, selon les partenaires associés au projet Dalkia Smart building, EDF, Cap Ingelec, Largier Technologies, Schneider Electric et Victaulic, présents le 26 novembre pour l’inauguration du « River cooling ».

Deux ans de chantier et 15 M€ auront été nécessaires pour réduire la consommation énergétique et économiser jusqu’à 18 400 MWh par an.

« Cette innovation permet ainsi à nos clients de bénéficier d’une solution 30 fois plus économe en énergie que les systèmes de refroidissement classiques, leur permettant de réduire l’empreinte carbone de leur data centers chez Interaction, et de se mettre en conformité avec leurs objectifs RSE », souligne le président d’Interxion France, Fabrice Coquio. Un discours qui fait mouche auprès des clients.

?id=3I5i2De6gHMdb0lFyy93rx2wkdxdEIaZ

Oracle ayant décidé de choisir Marseille pour son premier cloud français.

« Nous sommes dans un secteur hautement capitalistique et avons bénéficié pour cet investissement du soutien financier de la Région et de l’Ademe », souligne le président d’Interxion France, Fabrice Coquio qui a bénéficié de 2,7 M€ d’aides.

« Il fallait innover pour produire du frais sans groupe de froid. Nous sommes sur un projet exemplaire de transition énergétique dans le numérique. De l’eau naturelle coule à 15 degrés à 2km d’ici, nous avons construit une boucle et grâce à un échange de chaleur avec une autre boucle nous refroidissons l’eau qui passe dans le data center pour ressortir à 29 degrés », explique Sylvie Jouhanno, la Pdg de Dalkia.

Cette eau chaude, permettra d’ici à 2025 d’alimenter le réseau de chauffage urbain —du programme d’extension d’Euroméditerranée— et de couvrir les besoins de 500 000 m2 de bureaux et habitations.

Arrivé à Marseille en 2014 avec la reprise du data center SFR de la Joliette (MRS1), Interxion n’a cessé d’investir dans de nouvelles capacités sur le port de Marseille.

?id=IDiOBUlajn4fntbvH60pvsOjpQ4OydI3

Après avoir transformé un ancien hangar dédié à la réparation navale (MRS2) et une base sous-marine allemande (MRS3), le groupe achève la construction de son quatrième data center. Le bâtiment qui sera livré en juillet 2022 sur le port également offrira 6700 m2 pour loger les baies informatiques d’Amazon, Google, Facebook, des opérateurs télécoms et autres spécialistes des contenus.

NDLR : Cette vidéo a été tournée dans un cadre respectant les règles de sécurité et sanitaires en vigueur

Ecomnews - Adds