Ecomnews - Adds
Jean-Luc Moudenc : " 2018 sera clairement l'année de la proximité et l'attractivité pour Toulouse "
Par Caroline Valentin publié le 12 JAN 2018 à 18:41
A l’occasion de ses vœux, Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole a rappelé la forte croissance démographique de Toulouse et de sa région, et les grands chantiers impulsés et à venir pour y répondre. Il a aussi indiqué que 2018 serait concentrée sur les réalisations et projets pour améliorer la proximité et la vie quotidienne des habitants.

Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse et Président de Toulouse Métropole, a présenté ses vœux à la presse en remerciant les nombreux professionnels présents pour leur travail d’information et de démocratie, avant de rappeler les chiffres de développement enregistrés.

En effet, il a indiqué que la métropole toulousaine a gagné une place et est devenue la 5e de France par son poids démographique. Toulouse a été la ville de France qui, ces cinq dernières années, a connu la plus forte croissance démographique accompagnée d’une dynamique économique, avec un PIB qui a augmenté de 22 % en 10 ans, et 5 000 emplois créés en 2017.

Une croissance qui a par ailleurs permis de séduire de grands groupes qui ont fait le choix de s'implanter sur le territoire.

« Un succès qui engendre un pouvoir de responsabilité pour les élus, qui est d’accompagner et de conforter ce développement. Rien n’est garanti. Nous avons ainsi un certain nombre de grands projets » a-t-il précisé.

Retour sur l’économie de la Métropole.

Le bilan 2017 économique s’établit avec 5000 emplois crées sur la métropole toulousaine. « Pour 2018, nous comptons poursuivre cette dynamique avec de grands projets, tels que l’aménagement du quartier de la gare Matabiau et la Tour d’Occitanie, l’Oncopole qui devrait poursuivre son développement, Toulouse Aerospace à Montaudran qui prend son envol, sans compter le nouveau Parc des Expositions dont le chantier avance bien. Notre rôle est d’investir pour soutenir ce développement économique et permettre à l’emploi de continuer à se développer ».

Les PME ne sont pas pour autant mis de côté. Par exemple, 89 % des entreprises chargées du chantier du PEX sont locales. « Lorsque l’on défini une commande publique, nous veillons à scinder la commande publique en davantage de lots que ce que l’on pouvait faire auparavant, pour permettre à des entreprises de plus petites tailles d’accéder aux marchés. On a modifié en début de mandat nos règles de marchés publics pour soutenir la commande publique » explique Jean-Luc Moudenc.

Conscient des belles perspectives de développement du territoire toulousain, Jean Luc Moudenc, souriant, a profité de cette cérémonie de voeux pour rappeler "qu'au niveau national, le programme de Toulouse Métropole pour le réaménagement de la ville et notamment du centre ville est le premier programme de renouvellement urbain !"

Par ailleurs, le tourisme et la culture ont également été une priorité du début de la mandature pour contribuer au dynamisme de la Métropole. « On a pris des initiatives et on a crée une agence d’attractivité, Les résultats sont plutôt bons. Pour preuve, la Cité de l’espace, qui fêtait ses 20 ans en 2017, a enregistré plus de 400 000 visiteurs ! ».

Toulouse-Montpellier, un axe de coopération

Soucieux de montrer l'importance que la relation que Toulouse a avec Montpellier depuis plusieurs années, Jean Luc Moudenc a fait savoir que lors du prochain salon Mipim de Cannes (13 au 16 mars 2018), les deux métropoles de la région Occitanie occuperont un stand commun pour la deuxième année consécutive. Signe fort de leur volonté de collaborer autant que faire se peut.

Par ailleurs, l'élu toulousain a réitéré l'importance à ses yeux de l'accord de coopération existant entre les deux grandes villes, "signé il y a un peu plus de deux ans", selon le Président de Toulouse Métropole.

"La coopération avec Montpellier n'est vraiment plus un évènement, mais un réflexe", se félicite Jean-Luc Moudenc avant d'ajouter que depuis deux ans, "entre les deux villes, les choses sont fluides entre les deux villes."

2018, l’année de la proximité.

Mais alors que les grands projets sont visibles, médiatiques, Jean-Luc Moudenc ne souhaite pas que les habitants pensent que la vie quotidienne est délaissée. « Au contraire, la collectivité ne néglige pas le quotidien et entend s’investir sur la proximité de manière très forte ».

Sécurité, propreté, sport, éducation, culture, séniors, transports, Jean-Luc Moudenc a dressé les réalisations à venir pour recentrer le plus possible Toulouse sur la vie quotidienne.

La propreté et la voirie ne sont pas les grands oubliés de Jean Luc Moudenc pour son mandat jusqu'en 2020. Le Président de Toulouse Métropole a rappelé que "390 millions d'euros vont être investis pour la voirie sur l'ensemble du territoire, sur la durée du mandat"

Par ailleurs, l'actuel Président de Toulouse Métropole a précisé qu'en 2018 "89% des investissements prévus dans la ville, concernent les quartiers en dehors du coeur de ville, comme indiqué dans le plan pluriannuel initié en 2014".

Soucieux d'offrir un cadre de vie toujours plus agréable à ses concitoyens, Jean Luc Moudenc a confirmé que la destruction de l'ancienne discothèque Studio One est effective depuis 6 mois. Un grand parc naturel et de loisirs sera créé au coeur de l'île du Ramier. La réalisation de ce nouvel espace vert au coeur de la ville rose est prévue d'ailleurs à l'été 2018.

Dans le désordre, caméra de vidéosurveillance, doublement des effectifs de la police municipale, création d’une Brigade en civil pour verbaliser les incivilités en matière de propreté, nouveaux établissements scolaires, créations de places en crèches, réalisation d’un Plan piscine, installation de restaurants solidaires pour les séniors, attractivité culturelle et touristique, espaces verts et réaménagements urbains, voiries, transports et développement durable, le maire de Toulouse se veut proche de sa population et met tout en œuvre pour faciliter la vie quotidienne.


Moudenc_voeux2018

A propos du futur Parc des Expositions

Jean Luc Moudenc est revenu sur le premier "grand projet fondateur de la métropole de Toulouse" qu'est le futur parc des expositions. L'optimisme est de rigueur. "Le projet avance", s'est réjoui l'homme fort de la ville rose. Divers conventions, foires, salons et autres congrès pourront y être accueillis.

L'ouverture est toujours prévue pour 2020. Les premières élévations du Centre de Conventions vont être lancées dès ce début d'année 2018. Les travaux de la Halle de conventions et du Centre des congrès interviendra dans la foulée, à la fin du premier trimestre 2018.



Ecomnews - Adds