Ecomnews - Adds
Jean-Luc Moudenc : « Chaque année je viens au MIPIM promouvoir les atouts de Toulouse »
Par Fiona Urbain publié le 20 MARS 2019 à 13:00
Toulouse Métropole a participé à la 30ème édition du Marché International des Professionnels de l’Immobilier (MIPIM) afin d’y présenter ses projets d’aménagement du territoire structurants pour les années à venir. Interview de Jean-Luc Moudenc, Maire de la ville et Président de la Métropole.

Le MIPIM est l’évènement incontournable en matière d'immobilier. C’est un lieu privilégié de rencontres entre promoteurs, constructeurs, conseils en immobilier d’entreprises, banques, aménageurs publics, architectes, urbanistes, collectivités et utilisateurs.

« Chaque année, je viens au MIPIM pour vendre Toulouse. C'est important de montrer que Toulouse se développe et que les élus sont là pour accompagner, impulser ce développement. Nous portons les choix et projets, et nous devons les expliquer aux investisseurs pour qu’ils soient attirés par Toulouse » explique Jean-Luc Moudenc.

Avec plus de 10 000 nouveaux habitants par an en moyenne entre 2011 et 2016 (Insee), Toulouse est la métropole la plus dynamique de France. Elle doit donc relever des défis d’aménagements urbains pour allier innovation et participation citoyenne, développement durable et mobilité, tout en gardant l’art de vivre toulousain.

?id=5WfZwFUf14x2Su2ezL7mKuecw5mve8Vd

Réaménager des lieux à résonance historique ou délaissés par les évolutions de la vie urbaine.

« Depuis le début du siècle, Toulouse connait un développement formidable. Nous sommes l’agglomération française qui crée le plus d’emplois : 150 000 emplois en l'espace de 20 ans.

Par conséquent, il y a des besoins pour le développement économique en termes de bureaux, d’activités, d'habitat, et d'infrastructures de mobilité. » assure le Maire de la ville. «Mais ce développement doit se faire aussi avec les habitants en accompagnant la qualité de vie »

C’est tout l’objectif de l’appel à projets urbains innovants « Dessine-moi Toulouse » lancé lors du MIPIM 2018 et dont les lauréats ont été dévoilés cette année.

Cette opération s’adresse aux acteurs de l’immobilier, de l’urbanisme et de l’architecture (promoteurs, architectes, paysagistes, bureaux d’études, entreprises) qui ont été invités à réfléchir aux nouvelles manières de faire la ville, articulant nouveaux usages, qualité architecturale, attractivité économique et implication citoyenne pour favoriser le vivre-ensemble à l’échelle métropolitaine.

Les lauréats de l’appel à projets « Dessine moi Toulouse »

PALEFICAT :

Le projet Agriville a gagné l’aménagement du château de Paleficat. Il est porté par le Crédit Agicole Immobilier et le bailleur social Les Chalets.

Le site s’étend sur 5,5 ha au total dont 3 ha pour le château et son parc. Le château, aujourd'hui occupé par des locataires accueillera à terme, des équipements et des services publics pour en faire une centralité pour le futur quartier. Construction des tiers lieux « La serre », « Le Préau », « La Guinguette ». Construction de 210 logements et 368 m2 de commerces et activités : crèche, pôle santé et boulangerie. Rénovation de qualité du Château en restaurant bistronomique, traiteur, salles de séminaire.

?id=CDgZS38FwbdOWiUXFVxYTgw1umPORFbL

BERGES DE L’HERS TROIS COCUS :

Le projet Agriparc des berges de l’Hers rassemble la SA Les Chalets avec le GIE Garone Développement

Ce site se compose de trois parcelles bordant une zone agricole et d'une parcelle longeant l'Hers. Ici, les jardins maraîchers ont laissé la place à la rocade et au développement urbain. L’enjeu est ainsi de renouer avec des activités liées à l’agriculture, permettant de revaloriser et de renforcer la pérennité des terres agricoles.

Construction de 45 logements sur 3 sites. Cet habitat social sera en partie dédié à l’activité maraîchère. Aménagement d’un agriparc d’une trentaine d’hectares.

HALLES AMOUROUX :

Habitat Cousu-Main est porté par Nexity Immobilier et LP Promotion (copromoteur).

Cet ensemble est composé de deux halles, une halle bois au potentiel architectural fort et une halle béton très dégradée, reliées par un bâtiment en hauteur.

Ces bâtiments sont aujourd’hui utilisés pour partie par le théâtre du Capitole pour les ateliers de costumes et les décors d'opéra. Identifié comme une pépite, ce site doit devenir une centralité pour le quartier Amouroux.

Programme de co-manufacturing : environ 15 ateliers privatifs associés à des espaces mutualisés pour les artisans. Cantine collective des artisans, ouverte également aux habitants. Programme de logements personnalisables : 132 logements, dont 46 logements sociaux

?id=1Vcs8DThHq9eyxtZCb6ldgmc19qOE1f8

CRYPTE SAINT CYPRIEN :

Le projet Light House d’Icade et de la Banque des Territoires avec Keys Asset management et Seuil Architecture doit permettre d’accueillir des start-up en centre-ville.

L’Église Saint-Aubin est un édifice cultuel aux influences gothiques, romanes et byzantines. Des lucarnes laissent entrer la lumière du jour. Au cœur d’un quartier riche en jeunes entreprises créatives, elle pourrait devenir un lieu de référence des startups.

Le projet : Transformer la crypte de Saint-Aubin en 4 espaces inter-agissants et agiles avec des studios de production, entreprises du cinéma animation, jeux vidéo et entertainment, espaces mutualisés, et l’accueil de startups au travers d’espaces tertiaires

?id=D9yJEZukU9dlb3TzW42BtSMbhDTFQwB9

STADE TOULOUSAIN

Le projet « Drop » porté par Unibail Rodamnco, Kaufmann & Broad, Greencity et Pierre-Louis Taillandier et PPA comme architectes doit permettre notamment de créer une cité du rugby avec un musée, un « Campus du sport », des logements, internat, co-living, commerces et un parking silo.

AEROPORT TOULOUSE BLAGNAC

Deux bâtiments d’immobilier d’entreprise sont prévus dans le projet SkyOne porté par EM2C Groupe et Alfonso Femia comme architecte.

L’objectif du projet est de valoriser deux parcelles d’environ 5 050 m2 de l’aéroport de Toulouse-Blagnac par la création d’un projet novateur, centré sur le bien-être au travail, la proximité avec la nature, la fluidité des circu-lations sur le site (mobilités douces) et offrant des caractéristiques innovantes notables.

BORDEBLANCHE PRADETTES

« Les cohabitants » incarnent un projet de résidence integénérationnelle mixte composée à 70 % par des seniors et 30 % par des familles (70 logements au total). L’accession à la propriété sera favorisée avec 25 logements en accession sociale.

ONCOPOLE

Le Hub proposera un ensemble de services partagés et de lieux de séminaires pour les utilisateurs de l’Oncopole en lieu et place de l’ancien bâtiment OMS. Le projet est porté par Sopic – VIAE Participations et Raynal Team Architecture.

BATIMENT LAPUJADE

Le projet « Eux-Re » propose de conserver et réhabiliter une partie des bâtiments existants pour en faire un pôle d’activités dédié à l’économie sociale et circulaire.

TREMPLIN AUSSONNE

Le projet Tremplin porté par Patrimoine SA Languedocienne vise à construire une résidence acueillant de façon temporaire des jeunes actifs en lien avec le bassin d’emploi du secteur aéronautique.

CŒUR DE VILLE SAINT JEAN

"A la place du cœur" proposera environ 35 logements avec un café-conciergerie notamment

ZONE DE TUCOL SAINT ALBAN

Le projet Energie+ vise à créer un nouveau quartier autour des concepts d’économie circulaire et d’intergénérationnel. Avec des logements mixant collectifs et individuels, des commerces deproximité et des équipements (crèche, laboratoire de l’économie circulaire avec une bricothèque, puis une ressourcerie et un espace de co-working).

POLE D’ECHANGE MULTIMODAL ARGOULETS

Tout en maintenant les capacités de stationnement, Edelis propose l’Icone. Il s’agit d’un bâtiment rond de 60 mètres de diamètre conçu comme un pôle technologique. L’idée centrale du projet est de réunir, en un lieu unique, les acteurs de l’eSport (compétition de jeux vidéo) et des loisirs interactifs et numériques.

POLE D’ECHANGE MULTIMODAL BORDEROUGE

Le projet « Pop up Métropole » porté par le Groupe Pichet prévoit des Locaux tertiaires, des commerces, des logements et des bien sûr des places de stationnement.

POLE D’ECHANGE MULTIMODAL JOLIMONT :

« My Jolimont » porté par Nexity proposera des logements et des surfaces dédiées au tertiaire tout en préservant les places de stationnement.

Ecomnews - Adds