Ecomnews - Adds
Lyon : Le Musée des Tissus va être entièrement rénové par la Région
Par Denys Bédarride publié le 29 JAN 2020 à 09:30
La Région Auvergne-Rhône-Alpes, à travers un jury de concours composé de personnes qualifiées et intéressées par le projet, a sélectionné le 9 janvier quatre grands noms de l’architecture internationale et régionale invités à concourir pour remettre un projet de rénovation du Musée des Tissus à la Région d’ici le printemps 2020. Il s’agit des équipes mobilisées par Rudy Ricciotti, par Snøhetta, Aia architectes – Wingardh Arkitekkontor, et Christ and Gantenbein.

Le Musée des Tissus est un emblème du patrimoine historique, industriel et culturel du territoire régional. Sauvé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, il fédère la profession textile autour de partenaires engagés, la CCI Lyon Métropole Roanne Saint-Etienne et Unitex.

L’opération de sauvetage repose sur trois propositions : un nouveau projet, un nouveau leadership, un plan de financement.

En acquérant le 25 octobre 2018 les deux hôtels particuliers Villeroy et Lacroix-Laval, la Région Auvergne- Rhône-Alpes s’est engagée à les rénover pour offrir au public une expérience de visite inoubliable, au cœur de Lyon, capitale mondiale de la soie.

Ce chantier doit constituer en une rénovation et une extension des bâtiments et cela en pleine cohérence avec l’objectif suivant : l’esprit de la renaissance du musée implique une ouverture du musée sur son écosystème, et la recherche de synergies entre le monde de l’entreprise, de la recherche et celui de la création contemporaine.

Pour ce faire, la Région a lancé en octobre dernier un concours d’architecture, auquel 103 cabinets d’architecture ont répondu : que ce soit des cabinets internationaux, implantés en Asie, en Amérique latine, aux Etats-Unis, en Europe ou issus de la région Auvergne-Rhône-Alpes, tous ont présenté des références de qualité dans les domaines exigés par la Région en lien avec la DRAC.

Le projet de rénovation et d’extension des bâtiments doit prendre en compte ces trois exigences :

Démontrer par une empreinte architecturale singulière cette volonté d’ouvrir l’institution à la création et aux innovations du XXIe siècle.

Matérialiser le lien fort entre le musée et les entreprises régionales du textile : les textiles les plus innovants sont des matériaux à utiliser dans le projet de rénovation ou d’extension du musée.

Symboliser la pérennité des collections et la transmission aux générations futures en inscrivant le projet architectural dans une démarche de développement durable.

Le projet final sera sélectionné dans le cadre d’un second jury qui se tiendra le 9 juillet à la Région. Le projet de rénovation et d’extension pourra être lancé dès le début de l’année 2021, par des études architecturales. L’enveloppe globale prévue par la Région pour les opérations de travaux est de 50 millions d’euros, hors chantier des collections.

« Lieu de référence des experts du textile, le Musée des tissus doit redevenir un lieu d’inspiration, de respiration pour tous. Les quatre grands noms retenus auront la tâche de faire revivre le bâti, et de créer, à nos côtés, un grand musée du XXIe siècle, moderne et respectueux, qui soit pour le monde entier une vitrine de notre patrimoine lyonnais et français, et qui puisse répondre aux défis architecturaux de notre temps. », déclare Laurent WAUQUIEZ, Président de la Région Auvergne-Rhône- Alpes.

« Les plus grands noms de l’architecture mondiale ont répondu au concours avec plus de cent dossiers déposés, ce qui témoigne de la renommée de notre Musée. Les quatre équipes sélectionnées par un jury de 17 membres à voix délibérative traduisent une volonté de diversité de composition, aussi bien internationale que régionale », expliquent Etienne BLANC, Premier Vice-président de la Région et Florence VERNEY-CARRON, Vice-présidente de la Région déléguée à la Culture et au Patrimoine.

Les quatre cabinets d’architectures retenus sont

Groupement de Rudy Ricciotti

Mandataire principal : Agence Rudy Ricciotti Bandol, France
Architecte du patrimoine :
Nathalie d’Artigues architecture – Nimes, France Artiste : Tazasproject, Toulouse, France
Scénographe : dUCKS scéno, Villeurbanne, France
Muséographe : dUCKS scéno, Villeurbanne, France

Références : la Passerelle de la Paix à Séoul, Corée ; le Palais du cinéma à Venise, Italie ; le MUCEM à Marseille, France.

Groupement Snøhetta

Mandataire principal : Snøhetta Paris, France (un bureau à Paris mais c’est une agence américano-norvégienne)
Architecte associé : Z Architecture, Lyon, France
Architecte du patrimoine : Arnou architectes
Paris et Lyon, France

Artiste : Stéphanie Butier
Scénographe : Studio Adeline Rispal, Paris, France
Muséographe : Stéphanie likes, Montigny-le-Bretonneux, France

Références : mémorial du 11 septembre à New York, Etats-Unis, MOMA de San Francisco, Etats-Unis, grotte de Lascaux 4.0, France.

Groupement Winghard Arkitekkontor AB

Mandataire principal : Winghard Arkitekkontor AB Göteborg, Suède Architecte associé : AIA Architectes, Lyon, France
Architecte du patrimoine : RL associés
Lyon, France
Artiste : Franck Chalendard

Scénographe : Agence Klapisch Claisse, Paris, France Muséographe : Le Troisième Pôle, Paris, France

Références : National museum de Stockholm, Académie Nobel à Stockholm.

Groupement Christ and Gantenbein

Mandataire principal : Christ and Gantenbein Bâle, Suisse Architecte associé : Eric Lapierre expérience Paris, France Architecte du patrimoine : Pierre-Yves Caillaut ACMH Paris, France Artiste : Christophe Hefti

Scénographe : Christ and Gantenbein international AG Bâle, Suisse Muséographe : Juri Steiner & Partenaire SARL Lausanne, Suisse

Références : Musée national suisse à Zurich, Suisse, Maison du Chocolat Lindt à Kilchberg, Suisse.

Ecomnews - Adds