Ecomnews - Adds
Lyon : L’usine pharmaceutique Famar reprise par le libanais Benta Pharma
Par Fiona Urbain publié le 06 AOÛT 2020 à 10:39
Par jugement du 20 juillet 2020, le Tribunal de commerce de Lyon a finalement arrêté un plan de continuation pour le dernier fabricant français de chloroquine, la société lyonnaise Famar, grâce au soutien financier du libanais Benta Pharma qui reprend l’intégralité des titres de la société.

Créée il y a 23 ans dans la région lyonnaise, la société Famar est spécialisée dans le développement et la fabrication de produits chimiques, pharmaceutiques, biologiques, opothérapiques et cosmétiques. Employant près de 250 salariés, la société a réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 38,6 millions d’euros en 2018.

Placée en redressement judiciaire par jugement du 24 juin 2019, la société Famar s’est avéré être le seul fabricant français habilité par l’agence nationale de sécurité du médicament pour produire de la chloroquine pour le marché français. Une opportunité pour l’industriel lyonnais qui cherchait un repreneur depuis plusieurs mois.

Parallèlement à l’ouverture de la procédure, un processus de cession des actifs et activités de la société Famar a été engagé. Au total, 75 candidats ont marqué leurs intérêts, dont 46 ont signé un engagement de confidentialité. Au final, quatre candidats ont formulé une offre.

Au 30 juin 2020, le Tribunal de commerce de Paris a donc été amené à examiner deux offres, celle de Saint Genis Industry, qui envisageait la reprise des actifs et activités de la société et l’autre émanant du groupe libanais Benta Pharma, qui proposait la reprise de l’intégralité des actions composant le capital de Famar et de 115 salariés sur 242 contre 90 pour Saint Genis Industry.

C’est ainsi que par jugement du 20 juillet 2020, le Tribunal de commerce de Lyon a arrêté le plan de continuation de la société Famar Lyon sur une durée de 5 années, prenant acte de l’accord de cession des titres de la société au profit de Benta Pharma.

Benta Pharma (68 M€ de chiffre d'affaires en 2019 et plus de 60 salariés), spécialisé en oncologie, prévoit d'investir 42 M€ dans l'entreprise française d'ici à 2026. Le Libanais envisage même l'embauche, d'ici six ans, de près de 270 salariés dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

« Nous sommes très heureux de reprendre le site de Famar Lyon pour le redéployer en Europe comme un laboratoire majeur de l’industrie pharmaceutique. Benta Pharma offrira toutes les synergies commerciales et les expertises nécessaires en s’appuyant sur les équipes existantes et tout l’écosystème de l’industrie pharmaceutique de la région lyonnaise et française. » commente Bernard Tannoury, CEO de Benta Pharma.

Ecomnews - Adds