Ecomnews - Adds
Marseille : L’opération AZUREA qui s’inscrit dans le projet de requalification urbaine de la ZAC de Saumaty est terminée. 600 personnes devraient y travailler 
Par Denys Bédarride publié le 12 MAI 2022 à 09:47
Les pôles Architecture et Ingénierie du Groupe Kardham, acteur français indépendant et intégré de l’immobilier professionnel, ont réalisé pour LAZARD GROUP REAL ESTATE, à Saumaty au Nord de Marseille, sur le dernier terrain face à la mer disponible, un immeuble de bureaux flexibles et à consommation énergétique maîtrisée. Le programme immobilier s’inscrit dans un ambitieux projet de requalification urbaine de la ZAC de Saumaty.
Dans la ZAC de Saumaty, au 660 chemin du Littoral, l’opération baptisée AZURÉA, propose 8 060 m² de bureaux répartis sur 5 niveaux de plateaux face à la mer avec des surfaces par étages de plus de 1 500 m². L’immeuble est doté de 46 places de parking en extérieur et 187 places de parking en sous-sol répartis sur 3 niveaux avec un ratio de 1 place pour 34 m².
Des terrasses et balcons à tous les étages avec vue sur la rade de Marseille, plein ouest, apporteront bien-être et confort aux futurs occupants.

?id=pIrqBVNFgFPCnUl0xzCVqW5zwSsiW7r7

En quête d’une nouvelle urbanité

Le défi architectural a été de concevoir un ouvrage qui restructure harmonieusement sans transformer radicalement la frange urbaine dans laquelle il est situé, une bande de talus végétalisé en bordure de la voie, entre des petits habitats pavillonnaires à l’Est et l’échelle des grands entrepôts du port de pêche de Saumaty à l’Ouest.

L’ouvrage devait donc participer à requalifier cet espace en tenant son rôle de transition. Par ailleurs, il était important que le projet apporte une réponse architecturale adaptée à une spécificité paysagère unique : le site est en effet adossé à la falaise de Mourepiane, s’ouvrant vers la baie de Marseille et offrant un panorama d’exception sur la ville côtière.

?id=VdYoo0MU1FPBO1PnB7RYbl1c2cVg3SrM

Intégration urbaine et paysagère

Les équipes de Kardham ont donc opté pour une implantation au sol accrochée à la pente en coupe. L’immeuble se fond ainsi dans la falaise et épouse ses dénivelés d’Est en Ouest, s’ancrant dans la terre ocre du site entre falaise et mer. Afin d’optimiser les surfaces, de minimiser les mouvements de terrain et d’utiliser la déclivité pour bénéficier de volumes enterrés ou semi-enterrés pour les parkings en partie basse, la base du bâtiment prend la forme d’un grand socle soubassement. Une architecture en référence au thème du paquebot avec l’horizontalité du bâtiment Nord Sud sous forme de strates.

Le développement vertical du bâtiment est formé de grandes dalles superposées dont les prolongements extérieurs dessinent de larges terrasses, aux emprises et alignements variables.

Celles-ci offrent une relation visuelle privilégiée avec la mer, plein Ouest à Marseille, avec un jeu de lumière polarisée lors du coucher de soleil, qui vient jouer avec le bardage, de couleur dorée.

La teinte du bardage participe à fondre AZURÉA dans son paysage. Enfin, l’immeuble propose de jouer sur la variation des ambiances, couleurs et lumières selon les heures de la journée : lumière douce du matin, lumière plus prégnante le midi et une large palette de dégradés en fin de journée.

?id=7vLf3wnDak1BtrmfbvnQjwpdBkl8Uqgv

Des bureaux modulables, responsables et avec vue

En matière d’espaces de travail, les équipes de Kardham ont privilégié la mise en place de grandes strates sous la forme de bandeaux filants qui viennent se superposer sur le socle. Les vitrages entre ces bandeaux offrent des ouvrants à la française avec une vue imprenable sur la rade de Marseille.

Conçus pour accueillir 600 personnes, les bureaux font la part belle à la flexibilité avec des plans libres intérieurs pensés de manière à recevoir différents type d’aménagements. Accessibles à chaque étage, les terrasses et balcons permettent de travailler dans des conditions exceptionnelles et de profiter, outre de la vue, d’espaces extérieurs de confort et de convivialité.

Enfin, le bâtiment a été conçu selon un système de construction bioclimatique permettant de tirer le meilleur parti des conditions naturelles du site, pour un maximum de confort pour ses utilisateurs. Par ailleurs, le projet s’inscrit dans une démarche environnementale exigeante et prévoit de présenter une consommation énergétique maîtrisée inférieure de 35% par rapport à la norme RT2012.

Crédit photo : ©Kardham Architecture_Lazard group_Marseille

Ecomnews - Adds