Ecomnews - Adds
Montauban : Découvrez les coulisses du Musée Ingres Bourdelle !
Par Fiona Urbain publié le 18 FEVR 2021 à 09:20
Officiellement fermé au public comme tous les autres établissements culturels, le Musée Ingres Bourdelle continue son activité en coulisses. L’occasion de mettre en lumière, la vie secrète du musée que peu imaginent...À découvrir sans attendre !

Si le Musée Ingres Bourdelle est actuellement fermé au public, derrière les façades, dans les coulisses, les 30 collaborateurs s’agitent et profitent de ce temps contraint sans public pour classer, réparer, inventorier, accueillir, restaurer etc.

Des collections accessibles et un accueil des groupes maintenu

Malgré la situation, le Musée Ingres Bourdelle a maintenu le travail de médiation, l’accueil des scolaires, d’associations et de publics en situation d’handicap.

Durant la crise sanitaire, les missions se sont centrées sur la préparation des contenus pédagogiques pour les prochaines visites avec notamment la préparation d’une visite virtuelle pour une découverte ludique et renseignée, à distance, du Musée Ingres Bourdelle.

Insoupçonnés et essentiels, les métiers du musée

Lorsque le visiteur déambule dans les salles d’un musée, il a du mal à imaginer tout ce que cache l’envers du décor, tous les métiers qui œuvrent dans l’ombre pour offrir à ses yeux l’exposition qu’il découvre et pour faire vivre le musée tout au long de l’année.

Du responsable de la sécurité, en passant par la documentaliste, le régisseur de collection, les équipes de médiation, de restauration, de préservation ou les équipes administratives qui gèrent les transports et déplacements des œuvres, les métiers du musée sont nombreux et variés et tous aussi essentiels les uns que les autres.

Zoom sur : Le métier de documentaliste

Pour les chercheurs (plus de 100 en 2020) qui viennent sur place ou qui la sollicitent par mail, la documentaliste apporte les informations sur les collections du musée.

Elle accompagne les équipes du musée dans leurs recherches de contenus pour la préparation d’expositions, d’activités pédagogiques ou de publications scientifiques.

Elle élabore des outils pour faciliter la recherche comme la constitution de dossiers documentaires sur les œuvres du musée, la mise à jour de la base de données, la création de bibliographies, l’achat et la gestion d’ouvrages en histoire de l’art etc.

En tant que gardienne de la mémoire collective de la vie du musée, elle archive tout ce qui est en lien avec son histoire et ses collections afin de sauvegarder et de faire grandir sa mémoire.

Insolites et secrètes, les réserves externalisées du Musée Ingres Bourdelle

Le Musée Ingres Bourdelle est l’un des premiers musées français à avoir fait le choix d’externaliser ses réserves. Un bâtiment situé 2 bvd Edouard Herriot, de 1000 m2 qui accueille près de 45 000 œuvres conservées dans 3 pièces :

  • La salle des collections en bois qui accueille du mobilier et également les anciens cadres des tableaux qui sont conservés car ils font partie intégrante de la vie de l’œuvre.
  • La salle des matériaux inorganiques qui conserve les sculptures et les dépôts archéologiques.
  • La salle des peintures qui offre un écrin aussi pratique qu’innovant aux tableaux du musée. Positionnés sur des grilles sur rail, ils sont ainsi protégés, tout en étant classés et parfaitement accessibles.
    Les réserves abritent également l’atelier de restauration, un espace dédié à la numérisation des œuvres...

Plus de 100 œuvres restaurées en 1 an au cœur du tout nouvel atelier

Après les années de travaux et la réouverture tant attendue en décembre 2019, le confinement a vite fermé les portes du musée qui a profité de ces périodes sans public pour restaurer plus d’une centaine d’œuvres.

Peintures, dessins ou sculptures, tous sont passés dans le tout nouvel atelier de restauration du MIB. Et pour quelques jours encore, Depuis le mois janvier, une restauratrice en arts graphiques, Cécile Perrault, qui sera présente jusqu’au 9 février, fait des merveilles dans le tout nouvel atelier de restauration des dessins d’Ingres.

Ecomnews - Adds