Ecomnews - Adds
Le CHU de Montpellier inaugure un incubateur pour start-ups !
Par Fiona Urbain publié le 08 NOV 2018 à 14:37
Le CHU de Montpellier a inauguré le 7 novembre, un nouvel incubateur baptisé Cyborg, situé dans une extension de l’Institut de médecine régénérative et de biothérapies (IRMB) à Saint-Eloi. Il abrite huit startups spécialisées en biotechnologies.

Lextension de l’IRMB (Institut de Médecine Régénérative et de Biothérapies), sur le site de l’hôpital Saint-Éloi a été inaugurée en présence de Thomas Le Ludec, Directeur Général du CHU de Montpellier, Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault, et Chantal Marion, vice-Présidente de Montpellier Méditerranée Métropole.

Faciliter le transfert clinique

Le bâtiment accueille un tout nouvel incubateur baptisé Cyborg qui héberge huit startups, impliquées dans le domaine des biothérapies et les thérapies innovantes. Cinq jeunes pousses montpelliéraines comme Emercell, Spotalab, Stemgenomix, Ingraalys, et Seqone mais aussi trois startups venues de Lyon, d’Allemagne, et de Suisse.

Cet outil va faciliter le transfert clinique de la recherche en biologie sur les cellules souches. L’objectif : créer de nouveaux traitements et médicaments dans la médecine régénératrice embryonnaire.

Sur un même lieu, les startups peuvent bénéficier de la plate-forme biotechnologique de l'IRMB et du soutien des expertises des équipes du CHU de Montpellier.

?id=LjT47zHUwIfqsqJ6CSH8CeIX7S7hq2oB

« L’intérêt c’est que l’on crée un environnement très favorable à l’innovation et à la recherche et comme nous sommes au sein d’une structure hospitalière, nous avons accès à des échantillons de patients et de la recherche clinique, des évaluations médicales, donc c’est très intéressant pour les startups » explique le Professeur Christian Jorgensen, Directeur de l’IRMB

Médecins, chercheurs, ingénieurs, 180 personnes travaillent sur le site de l’IRMB et « la création de ces startups permet l’embauche d’une dizaine de personnes par start-up » ajoute le Professeur Jorgensen.

Un investissement de 4,5 millions d’euros dans le cadre du Pacte Etat-Métropole

L’incubateur Cyborg est le premier des 6 projets qui s’inscrivent dans le Pacte Métropolitain d’innovation. Ce dernier a été signé en janvier 2017, entre le Président Philippe Saurel et l'État.

Le coût global des 6 projets est de 26 millions d’euros, dont 8,3 millions d’euros apportés par l’Etat et 3,6 millions d’euros par la Métropole.

Pour le projet Cyborg, 4,5 millions d’euros ont été investis (dont 1,7 millions d’euros de l’État et 800 000 euros de Montpellier Méditerranée Métropole.

?id=9XAsqhDO0pgYwe8OLQZrPRbyi7CysE7V

Ecomnews - Adds